Peuple de France: En France, les actes anti-chrétiens ont augmenté de de 261 % sur 1 mois, personne n’en parle

Alerte info

Flash info : Flash info

dimanche 25 mars 2018

En France, les actes anti-chrétiens ont augmenté de de 261 % sur 1 mois, personne n’en parle


Le pire étant que tout le monde s’en fout et royalement en plus.



Tiens encore des églises profanées, des vols dans des basiliques, des incendies criminels sur des paroisses, des fidèles insultés à la sortie de la messe, des tombes vandalisées, des tags anticatholiques sur des portes de chapelle, en réalité un mois normal en France.

Le pire ce ne sont même pas ces actes répétés contre la France et son culte, non c’est même pas ça, le pire étant que tout le monde s’en fout et royalement en plus. Voilà tout le monde s’en tamponne. Un peu comme si rien de tout cela n’existait, c’est une normalité, il fallait passer par là. C’est la vie.

C’est surtout désolant, on se demande si notre pays en réalité sait qu’il va mourir un de ces quatre, mais qu’il s’en fiche. On l’a acté c’est comme ça, de toute façon il n’y a aucun retour.

Ca me brise le cœur tant d’indifférence, j’entends là quelques commentaires parfois me disant, on va se révolter, on va bouger, on va montrer de quoi nous sommes capables. Non c’est faux, ceux-là ne feront rien, la 1ère des révoltes est de revenir aux sources catholiques nationales, seulement on en est loin. Je ne dis pas qu’on devienne des dévots, tous, non juste se rappeler que la France est la création du baptême de Clovis au catholicisme et par conséquent la religion chrétienne doit avoir priorité sur tout autre culte. Mais non c’est trop demandé, au temps moderne la laïcité. Qui n’est pas la permission de pratiquer son culte dans un espace privé, mais plutôt d’abandonner l’histoire cultuel national.

Vous savez dans certains pays européens, situés pas très loin d’ici, je prendrai l’exemple de la Pologne pourtant christianisé au IXème siècle seulement, près de 400 ans après la France, et bien une seule de ces histoires créerait un émoi qu’on ne saurait imaginer ici. Les polonais et nombre de peuples avec eux savent d’où ils viennent, ce qu’ils doivent.

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.