Revue de presse - Peuple de France: Eric Ciotti: 'la menace terroriste ne s’est pas affaiblie, bien au contraire"

samedi 24 mars 2018

Eric Ciotti: 'la menace terroriste ne s’est pas affaiblie, bien au contraire"


la France est toujours en guerre contre la barbarie islamiste.



La prise d’otages par un terroriste islamiste franco-marocain qui a fait trois morts et seize blessés à Trèbes, dans l’Aube, plonge notre pays dans le deuil et dans l’horreur, deux ans quasiment jour pour jour après les terribles attentats de Bruxelles. Oui, la France est toujours en guerre contre la barbarie islamiste.

J’ai une pensée émue pour les victimes, leurs familles et leurs proches dans cette nouvelle épreuve que nous traversons collectivement. Je veux rendre hommage à toutes les forces de sécurité et de secours qui sont intervenus courageusement pour défendre les valeurs de notre pays.

Je pense particulièrement au courageux lieutenant-colonel Arnaud Beltrame qui s’est échangé contre un otage. Ce geste souligne l’extraordinaire dévouement de nos forces de l’ordre pour assurer la sécurité des Français. Ces hommes sont de véritables héros qui méritent le soutien et le respect de la Nation toute entière.

Le profil du terroriste interpelle. Redouane Lakdim était connu des services de police, il a fait un séjour en prison en 2016 pour des faits de « deal de stupéfiants » et il était « déjà surveillé », de l’aveu même du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

L’éradication progressive de Daesh au Proche-Orient ne signifie pas la fin du terrorisme islamiste. Comme je l’ai souvent rappelé à l’Assemblée nationale, la menace terroriste ne s’est pas affaiblie, bien au contraire. Il convient d’enfin consacrer les moyens nécessaires pour lutter contre la barbarie islamiste.

Eric Ciotti

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal