Peuple de France: Gérard Collomb aurait utilisé des “moyens publics” pour aider le candidat Macron

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

samedi 17 mars 2018

Gérard Collomb aurait utilisé des “moyens publics” pour aider le candidat Macron

Gérard Collomb


Les élus Les Républicains (LR) de la Métropole de Lyon envisagent de porter plainte contre l'ex-maire de Lyon pour des "pratiques illégales", selon Le Point.




Les élus Les Républicains (LR) de la Métropole de Lyon menacent de porter plainte contre le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb. Selon eux, il serait coupable de "pratiques illégales", rapporte Le Point ce samedi 17 mars. Plus précisément, l'ancien maire de Lyon aurait utilisé des "moyens publics" pour aider Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle.

Des stationnements de parking et une réception à la mairie


Les élus dénoncent tout d'abord l’organisation à la mairie de Lyon, le 2 juin 2016, d’une réception autour d’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie. "Cet événement fut financé sur les fonds publics de la ville de Lyon et de la Métropole", assure au Point Philippe Cochet, président du groupe LR à la Métropole de Lyon. Et d'ajouter : "Pour autant parmi les 600 invités, les conseillers municipaux et métropolitains conviés n'étaient que ceux qui avaient marqué leur soutien au candidat Emmanuel Macron".

Ils contestent également l’attribution du parking du Palais des sports de Lyon au stationnement des soutiens d’Emmanuel Macron lors de son meeting dans la ville le 4 février 2017. "Le bulletin municipal officiel de la ville du 6 février 2017 fait mention d'un arrêté de réglementation provisoire, de stationnement des véhicules pour un meeting d'Emmanuel Macron, au Palais des sports le samedi 4 février 2017, pris à la demande du cabinet du maire-service du protocole", indique Philippe Cochet.

Utilisation des locaux de la Métropole de Lyon à Paris


En outre, les élus LR de Lyon pointent l’implication de Jean-Marie Girier, chef de cabinet de Gérard Collomb dans la campagne présidentielle. Selon eux, il a intégré en 2017 l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron et aurait "utilisait non seulement du temps, mais surtout des moyens de la Métropole, comme des boîtes mails, des bureaux, des moyens de transport pour faire campagne pour le candidat de La République en marche". 

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Lire aussi