Peuple de France: Bernard de La Villardière : «Une certaine caste médiatique disqualifie toute opinion divergente»

Alerte info

Flash info : Flash info

mardi 6 mars 2018

Bernard de La Villardière : «Une certaine caste médiatique disqualifie toute opinion divergente»

Capture d'écran C8

Bernard de La Villardière revient sur le «clash» qui l'a opposé sur C8 aux chroniqueurs de l'émission de Cyril Hanouna. Il regrette l'impossibilité d'aborder certaines questions dans un débat médiatique qui tourne à vide.


En quelques minutes, des chroniqueurs presque unanimes vont offrir un florilège des méthodes de diabolisation et d’instrumentalisation qui permettent à une certaine caste de disqualifier toute opinion différente de la leur. Je déclare que de mon point de vue, le hijab est une régression. On m’accuse de vouloir l’interdire, ce qui n’est pas mon propos. J’évoque la situation des femmes de l’autre côté de la Méditerranée et en Iran. J’évoque les écrivains Boualem Sansal et Salman Rushdie ainsi que les Algériens et les Tunisiens qui nous lancent chaque jour des appels à la vigilance face à la montée du fondamentalisme musulman en Europe. On me soupçonne alors de vouloir faire diversion et on me somme de revenir en France. Les images n’étant jamais tout à fait innocentes, on a bien pris soin de mettre dans le public une jeune fille voilée. Pendant que j’exprime mes réserves sur le hijab, c’est elle que l’on filme. L’affaire est entendue: je suis au mieux un homme dépourvu d’élégance, au pire un salaud.


Je ne suis évidemment pas le premier à faire les frais de ces shows où la vacuité intellectuelle le dispute au conformisme sous prétexte de compassion et d’ouverture d’esprit. Pendant ce temps, ailleurs et notamment au sud de la Méditerranée, des hommes et des femmes se battent pour que les sociétés musulmanes retrouvent le sens de l’altérité et progressent vers l’égalité entre les sexes.

Je ne regarde jamais le talk-show de Monsieur Hanouna. J’ai ainsi découvert l’autre jour que sa petite bande avait demandé ma tête à la direction de M6 au motif que j’étais atteint d’ «islamophobie», cette maladie imaginaire mise au point dans les officines de la propagande islamiste. “M6 doit-elle virer Bernard de La Villardière?” Les porte-flingues de Monsieur Hanouna en avaient doctement devisé il y a quelques semaines. La réponse est évidemment induite dans la question.

J'ai reçu un grand nombre de messages de soutien émanant de mes confrères après mon passage chez TPMP. Les réseaux sociaux ont été largement en ma faveur, déplorant cette tentative de lynchage et cette manière de confisquer le débat.

J'y vois le signe rassurant que l'opinion publique ne s'en laisse plus compter. Elle découvre que l'islamisme avance par la technique du grignotage, en détournant nos valeurs de tolérance et d'ouverture pour mettre en place sa société idéale ; une société fermée qui installe un apartheid entre les hommes et les femmes, entre l'islam et les autres communautés, qu'elles soient religieuses ou athées.

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.