Peuple de France: Attentats près de Carcassonne : "Désastreux aveuglement !"

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

vendredi 23 mars 2018

Attentats près de Carcassonne : "Désastreux aveuglement !"



Les attentats du 23 mars d'un homme âgé de 26 ans ont provoqué une vague de réactions. Si Emmanuel Macron juge que la «menace terroriste demeure élevée», Nicolas Dupont-Aignan souhaite voir «la peur (...) changer de camp».



Après un bilan qui fait état de trois morts et de plusieurs blessés, les attaques terroristes du 23 mars dans l'Aube commises par Redouane Lakdim, 26 ans, qui se réclame du groupe djihadiste de l'Etat islamique, ont suscité de nombreuses réactions.

Dans la classe politique, les élus sont rapidement intervenus. Marine Le Pen, présidente du Front national, s'offusque de «l'aveuglement» d'Emmanuel Macron qui réagit à la tragédie «aux côtés de celle [la chancelière allemande Angela Merkel] qui a ouvert l'Europe à une vague migratoire sans précédent».



Le président des Patriotes, Florian Philippot, estime que «si le terroriste était bien un étranger, radicalisé, fiché, alors se repose la question essentielle de la raison de la présence de ces gens là sur notre territoire !». «Étranger, il aurait dû être expulsé, binational déchu de sa nationalité française puis expulsé», prolonge-t-il.

Le député Nicolas Dupont-Aignan, de Debout la France, lui, se pose la question de savoir «où est la "task force" de Monsieur Macron ?», en considérant que «la peur doit changer de camp».


 La députée européenne du Modem Nathalie Griesbeck juge que «devant l'extrême violence et la lâcheté abjecte du terroriste de Trèbes, on ne peut que rendre hommage à l'efficacité et à l'admirable courage des forces de l'ordre».


 Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône-Alpes et des Républicains rend, quant à lui, hommage «aux nouvelles victimes de la barbarie islamiste et à leurs familles».


[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

1 commentaire:

  1. "Moi je ne vais pas inventer un programme de lutte contre le terrorisme dans la nuit" 21 avril 2017...Qui a dit que ces propus sont ceux d'un fils de p.....?

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Lire aussi