Peuple de France: Attentats: Le moment est venu de dire les vérités sur l'origine de ces massacres islamistes

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

lundi 26 mars 2018

Attentats: Le moment est venu de dire les vérités sur l'origine de ces massacres islamistes

La BRI. Image d'illustration.


APRÈS LE RECUEILLEMENT, EN L'HONNEUR DU COLONEL BELTRAME ET DES VICTIMES DU DERNIER ATTENTAT, IL NOUS FAUT, ENFIN, DIRE LES VÉRITÉS SUR L'ORIGINE DE CES MASSACRES ISLAMISTES.. 



Bien entendu, depuis cet attentat terroriste, on lit et on entend des critiques sur les mesures de sécurité déficientes ou sur l'organisation inappropriés des services de renseignements. Ils ne seraient pas suffisamment efficaces et, bien entendu, de nombreux spécialistes, à la petite semaine , y vont de leurs préconisations.... 

Or, dixit le Ministre de l'Intérieur, depuis le début de l'année, plusieurs attentats, près d'une dizaine, auraient été empêchés et leurs organisateurs arrêtés.

De plus, d'après Alain BAUER, enfin un vrai spécialiste, les services en charge de la lutte anti-terroriste, auraient évolué dans le bon sens et maintenant seraient efficaces. Bien évidemment on pourra toujours faire mieux, il ne faut donc pas s'arrêter en si bon chemin.

Mais malheureusement, par ces differentes dispositions défensives, on ne traite que des conséquences mais en aucun cas des raisons de ce déchaînement de violence Islamo-terroriste. 

Il est, maintenant, impératif que nos gouvernements et, plus généralement, tous les responsables analysent en détail et en profondeur les raisons de ces actes Islamo-terroristes. 

Tous ces attentats sont revendiqués par leurs auteurs comme étant faits au nom de l'islam et d'Allah. 

Donc en premier lieu, arrêtons de nous voiler la face....que cela plaise ou non : l'islam est en cause !

Bien évidemment une telle assertion, de bon sens, fait immédiatement bondir tous les humanistes y compris ceux qui utilisent cette notion pour cacher des raisons beaucoup moins morales. 

Ils se récriminent en dénonçant la stigmatisation des musulmans et en alléguant que la grande majorité de ceux-ci dénoncent les attentats. Ils ont d'ailleurs, à ce sujet, inventé une nouvelle divinité qu'ils prient constamment : Padamalgame !

La religion musulmane ne serait donc en aucun cas impliquée dans ces actes monstrueux et leurs auteurs se prétendraient à tort musulmans. L'islam est, en effet, selon leurs dires....une religion de paix et d'amour. Point final. La messe est dite .....si on peut prendre cette image !

Par cette défense, on voit le subterfuge.....en effet bien que personne de bonne foi ne prétende que les musulmans seraient tous des terroristes, le simple fait de se poser la question d'un lien éventuel entre cette religion, revendiquée par les terroristes et leurs actes criminels, est dénoncé comme de l'Islamophobie, crime devenu aussi intolérable que l'antisémitisme.

Pourtant on peut légitimement se poser la question de savoir si l'islam pour certains et dans certaines circonstances ne prédisposerait pas à une évolution menant à des actes terroristes.

Voyons en quoi ce pontage est malheureusement avéré.

Lorsque l'on étudie le Coran et l'histoire de l'Islam depuis le 7eme siècle de notre ère, on peut se poser des questions sur la nature de cette religion qui est avant tout conquérante et totalitaire. Ce dernier mot est à prendre dans son sens objectif : l'islam à pour vocation de prendre en charge la totalité de l'être humain et pas uniquement sa spiritualité. D'autre part, l'islam est "Incréé" c'est Allah qui l'a transmis aux hommes, elle n'a donc pas lieu d'être interprété d'où le fait qu'elle doit être respectée à la lettre sans interpretation depuis sa création. Naturellement, il existe certaines différences en fonction des écoles coraniques mais, force est de constater que depuis quelques lustres les écoles les plus radicales ont pris le leadership et se développent y compris dans les pays qui etaient les moins rigoristes. 

Et c'est ainsi que l'on a pu voir, en France, une évolution considérable de la pratique de l'islam. Jusque dans les années 90, l'islam en France était quasiment sécularisé....puis ce fut les problèmes liés au voile à l'école et le début du communautarisme islamique, les revendications hallal, les vétures particulières, en fait la manifestation d'une volonté de non assimilation puis de non integration. Simultanément se développait un réel antisémitisme en particulier liés au conflit Israélo-palestinien...

Tous les prétextes furent bons pour une vie en marge et une propension à se considèrer comme des victimes. La petite et moyenne criminalité est devenu une plaie pour cette jeunesse issue d'une immigration plus ou moins récente, ce qui n'a fait qu"accroitre les clivages.......

L'arrivée des imans étrangers a pu être ressentie positivement car une bonne partie d'entre eux donnaient des explications simples et faciles à comprendre: suivez les préceptes du Coran à la lettre et tout ira mieux. On vit alors se développer les adeptes d'un islam radical. Puis vinrent, les formations en Égypte, au Yémen, au Pakistan... et les recrutements dans les guerres au nom de l'islam, le Kosovo, l'Afghanistan et plus récemment la Syrie.... Et puis depuis 3 ans environ les attentats sur notre sol. 

Comme dit précédemment, il s'agit d'une certaine forme de continuité dont le fil rouge est l'islam !

Que doit on faire ?

Clairement c'est d'abord aux musulmans de réagir vigoureusement pour empêcher cette lente et progressive radicalisation. Ils se doivent d'éditer des règles précises "actualisant" en détail ce que doit faire et respecter un bon musulman. Une fois ces règles édictées, ils doivent veiller à leur respect.

Du côté des autorités Françaises, interdire immédiatement toutes les chapelles prêchant peu ou prou pour l'intégrisme. Les premières visées devront être celles des Frères musulmans, de l'UOIF et de toutes les associations salafistes . Expulser tous les imans étrangers...Interdire tous prêches en langue étrangère. Interdire tous financement étrangers pour la construction de lieux de culte. Interdire les prières de rue. Sévir réellement contre le voile intégral. Expulser tous les fichiers S étrangers. Retablir la loi dite de la double peine. Revenir sur le droit du sol. Réduire drastiquement le regroupement familial. Contempler très sérieusement les mariages mixtes. Ne plus accorder la nationalité à des personnes ayant été condamnées. Établir une période de probation de dix ans pour toute personne ayant acquis notre nationalité.....

Évidemment arrêt ou limitation maximum de toute immigration legale tout particulierement en provenance de pays dont la religion majoritaire serait l'islam, expulsion immédiate des illegaux et arrêt de toutes prestations avant leur renvoi dans leur pays d'origine. 

Enfin redéfinition des procédures d'admission pour les éventuels bénéficiaires du statut de réfugié (examen des dossiers dans des plateformes extra-territoriales)

Ce pourrait être une première vague de mesure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Lire aussi