Revue de presse - Peuple de France: Attentat près de Carcassonne : le gendarme qui avait remplacé une otage est mort

Recherche sur le web

samedi 24 mars 2018

Attentat près de Carcassonne : le gendarme qui avait remplacé une otage est mort

Photo: @ RAYMOND ROIG / AFP

"Jamais la France n'oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice", a écrit le ministre de l'Intérieur sur Twitter. 



Le ministre de l'Intérieur avait salué vendredi "l'acte héroïque" du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Le gendarme, qui s'était proposé comme otage auprès du jihadiste auteur des attaques dans l'Aude, est mort des suites de ses blessures, a annoncé samedi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. "Jamais la France n'oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice", a de nouveau écrit le ministre samedi matin sur Twitter, au lendemain des attaques dont le bilan s'élève désormais à quatre morts.

Trois coups de feu, puis l'assaut. Arnaud Beltrame, qui se trouvait sur sa zone, fut l'un des premiers gendarmes à s'être rendu sur les lieux de la prise d'otage. Au moment où il entre dans le supermarché, le terroriste retenait une femme. Le gendarme propose alors d'échanger, de se constituer otage. C'est son téléphone qui sert ensuite à établir le contact avec les forces de l'ordre. Après quelques temps de négociations qui ne donnent rien, trois coups de feu retentissent alors et indiquent que le terroriste s'en est pris au lieutenant-colonel. L'assaillant est abattu par le GIGN. L'officier, lui, grièvement blessé sur le coup, est évacué vers l'hôpital. Il est décédé dans la nuit. 

[...]

En savoir plus sur europe1.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi