Revue de presse - Peuple de France: Assurance-chômage : le mensonge d'Emmanuel Macron

samedi 3 mars 2018

Assurance-chômage : le mensonge d'Emmanuel Macron


Alors qu'Emmanuel Macron promettait, durant la dernière campagne présidentielle, une assurance-chômage "universelle", le projet de loi qui se dessine semble bien plus mesuré.


Durant la campagne présidentielle de 2017, Emmanuel Macron promettait que les "salariés qui démissionnent" et "tous les actifs" pourraient prétendre à l'assurance-chômage. Mais la future loi, dont Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a dévoilé les contours ce vendredi 2 mars, semble bien loin des promesses tenues.

Présenter un "projet d’évolution professionnelle"


"Nous ouvrirons les droits à l’assurance-chômage aux salariés qui démissionnent", avait ainsi promis le candidat Macron, précisant sur son site de campagne : "Tous les cinq ans, chacun y aura droit, s’il choisit de démissionner pour changer d’activité ou développer son propre projet professionnel". Sauf que l'accord trouvé avec les partenaires sociaux retient plusieurs conditions restrictives pour prétendre à ce droit, comme le précise Le Monde.


Les salariés démissionnaires devront ainsi avoir été affiliés à l'assurance-chômage de manière "ininterrompue" pendant au moins cinq ans. Ils devront également disposer d'un "projet d’évolution professionnelle" consistant en une reconversion nécessitant de nouvelles formations. Enfin, le projet en question doit être jugé comme "réel et sérieux" - soit, notamment, répondre "raisonnablement aux besoins du marché du travail" - par la commission paritaire régionale compétente, et ce avant la démission du salarié. 

Les indépendants aux faibles revenus lésés


De la même manière, l'indemnisation de "tous les travailleurs", selon les mots du candidat Macron, sera elle aussi soumise à des conditions restrictives concernant les indépendants. Pour y prétendre, ces derniers devront ainsi être placés en liquidation judiciaire et avoir eu un "bénéfice annuel autour de 10 000 euros".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal