Peuple de France: L’association « Suivez le coq » veut créer un réseau constructif de résistance au tout halal

Alerte info

Flash info : Flash info

samedi 3 mars 2018

L’association « Suivez le coq » veut créer un réseau constructif de résistance au tout halal

Capture d'écran Reinformation.tv. Youtube

Nous l’évoquions déjà il y a quelques mois : l’association française « Suivez le Coq » vient de lancer une grande campagne de promotion en faveur des bouchers de l’Hexagone, tout en voulant créer « un réseau constructif de résistance » au tout halal.



« En observateur averti de la situation en France, vous connaissez les horreurs qui se déroulent chaque jour à cause de la « halalisation » galopante. Nous ressentons, nous, de près ou de loin, la submersion de notre pays par l’islamisme et sa charia dont le halal est le signe annonciateur. Les problèmes sont si graves et importants que nous pouvons parfois être découragés. Mais le temps n’est plus à la déploration : des signes, épars mais bien réels, montrent que vient désormais le temps de la reconquête. Nous savons que de petites victoires sont d’ores et déjà possibles. Elles nous permettront, j’en suis sûr, de renouveler à court terme l’exploit de Las Navas de Tolosa (étape marquante de la Reconquista) du 12 juillet 1212. » expliquent les instigateurs de l’opération.



Victimes de nombreux scandales, souvent montés en épingle et qui ont eu lieu ces trois dernières années en France – campagne contre les abattoirs, scandales sanitaires à répétition, viandes avariées, intoxications alimentaires, véganisme, etc. – les Français ont globalement boudé la viande. Résultat ? Une baisse sensible de la consommation et de gros manques à gagner pour la profession.

« Certains ont parfaitement compris que le halal était un marché porteur, explique Alain de Peretti, membre de l’association « Suivez le coq » au site Reinformation.tv. Mais c’est oublier un peu vite, ajoute-t-il, que le halal est contraire aux traditions françaises. C’est également oublier que le halal présente un risque majeur d’introduction de la charia dans notre pays. D’où la campagne de promotion visant à redorer l’image de la viande traditionnelle. Publicité dans la presse, envoi de plusieurs dizaines de milliers de mails, intervention dans les médias, l’association qui a déjà écrit à quelques 10 000 bouchers souhaite faire revenir le consommateur devant leurs étals. Plus de 300 boucheries-charcuteries sont déjà capables de certifier au consommateur que les produits vendus proviennent d’élevages dont les animaux ont été abattus de façon traditionnelle. Une campagne qui peut porter ses fruits. On sait en effet que 70 % des français seraient opposés au halal. »

Nous vous proposons ci-dessous de découvrir le reportage de Reinformation.tv


Source: breizh-info.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.