Peuple de France: Franz-Olivier Giesbert dézingue les "médias les plus bêtes du monde"dans l'affaire Wauquiez

Alerte info

Flash info : Flash info

vendredi 2 mars 2018

Franz-Olivier Giesbert dézingue les "médias les plus bêtes du monde"dans l'affaire Wauquiez

Franz-Olivier Giesbert

L'éditorialiste a vivement critiqué ce jeudi la couverture médiatique de la polémique liée au chef des Républicains.



Il sort le bazooka. Dans son édito du "Point" cette semaine, Franz-Olivier Giesbert critique la couverture médiatique de l'affaire des écoutes de Laurent Wauquiez, pointant du doigt "les médias les plus bêtes du monde". Pour rappel, le vendredi 16 février, "Quotidien" a diffusé des extraits d'un cours donné par le patron des Républicains, lors duquel le politique critiquait vivement l'ensemble de la classe politique.


"Notre métier est sorti abîmé et ridiculisé"


"Si la crédibilité de la presse sous toutes ses formes est au plus mal, ce n'est pas la faute des chaînes d'information, boucs émissaires trop faciles, ni de la prétendue nullité de la classe politique, pont aux ânes des commentateurs, ni mêmes de la politisation des salles de rédaction", démarre l'éditorialiste, ajoutant que "nous sommes tous coupables" dans la surenchère médiatique de cette polémique.

Le chroniqueur des "Terriens du dimanche" explique que "ce qui mine les médias français", c'est "le suivisme obligatoire", "le phénomène de meute", "le refus horrifié de la moindre dissonance", "une pensée unique aussi subtile qu'un marteau-pilon". "Ce qu'on a appelé l''affaire Wauquiez' aura ainsi été, à bien des égards, une bérézina journalistique d'où notre métier est sorti abîmé, ridiculisé", écrit-il ensuite, assurant qu'en "cherchant à bousiller Laurent Wauquiez", "les médias l'ont finalement installé dans le paysage."

De plus, il avance que "l'affaire n'a passionné que le microcosme politico-médiatique, le Tout-Etat parisien" : "Les Français, eux, s'en fichaient comme d'une guigne".

[...]

En savoir plus sur ozap.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.