Peuple de France: Aéroport de Roissy : Un salarié détenait dans son portable des contenus faisant l'apologie du terrorisme

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

mercredi 14 mars 2018

Aéroport de Roissy : Un salarié détenait dans son portable des contenus faisant l'apologie du terrorisme


Un salarié, qui détenait dans son téléphone mobiles des vidéos au caractère violent pouvant être constitutives du délit d’apologie du terrorisme et travaillait à Roissy, a perdu son habilitation.



Tout commence le 7 mars dernier, un téléphone portable abandonné est découvert à Roissy. L’appareil est alors remis aux agents de la Police aux Frontières (PAF). En tentant de retrouver le propriétaire, les agents inspectent le contenu du téléphone. La préfecture de Police nous informe que des photographies et des vidéos à caractère violent pouvant être constitutives du délit d’apologie du terrorisme étaient présentes dans la mémoire du téléphone.

Les fonctionnaires de police réussissent à identifier le propriétaire du téléphone égaré. Il s’agit là d’un salarié d’une entreprise de services aéroportuaires. Il s’est vu retirer son habilitation sur le champs et ne peut désormais plus accéder aux zones sensibles et réservées de l’aéroport.

Cette situation survient alors que le préfet de Police, Michel Delpuech, préfet de Police, se veut “très vigilant” sur la prévention de la radicalisation et a déjà rencontré, avec les différents chefs des services de l’Etat présents sur la plateforme aéroportuaire de Roissy, une partie des acteurs et opérateurs économiques du site. Il avait également adressé par courrier aux chefs d’entreprises de la zone aéroportuaire en date du 26 septembre 2017,une missive qui ciblait les risques de désordres causé par le développement de pratiques religieuses dans le cadre du travail et avait appelé les dirigeants d’entreprises à la vigilance et à la détection des salariés radicalisés.

Source : parisvox.info

1 commentaire:

  1. il faudrait que l'état demande a la CIA us comment on déclenche un guerre civile dans un pays.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Lire aussi