Peuple de France: Sifflé par des paysans en colère au salon de l'agriculture, Macron perd son sang froid

Alerte info

Flash info : Flash info

samedi 24 février 2018

Sifflé par des paysans en colère au salon de l'agriculture, Macron perd son sang froid

Macron au salon de l'agriculture. Capture d'écran Youtube.


Au cours de sa longue visite au salon de l'agriculture, qui ouvre ce 24 février, Emmanuel Macron a essuyé les traditionnels sifflets réservés aux politiques. Il a également eu un échange tendu avec un agriculteur.



Alors qu'il traversait les allées du salon de l'agriculture qui ouvrait le jour même, le président français Emmanuel Macron a essuyé quelques sifflets ce 24 février, lors de sa première visite en tant que président de la République.




Emmanuel Macron a eu également un échange tendu avec des agriculteurs de la FNSEA, syndicat majoritaire dans la profession agricole. Le chef d'Etat a même été invité, par l'un d'eux, «à rester calme».


«Moi, je suis calme, je m'adresse poliment moi», intervient un agriculteur, visiblement surpris qu'Emmanuel Macron perde ses nerfs sur le sujet du glyphosate.



En effet, les agriculteurs français ont montré une certaine inquiétude sur le manque d'alternative au célèbre herbicide, utilisé notamment pour les récoltes de céréales ou les vignes. Strict, d'Emmanuel Macron leur a alors répondu : «Moi j'aurais à répondre de ce que je fais demain et après-demain. Dans le passé, on a dit que l'amiante n'était pas dangereux. Les dirigeants qui l'ont laissé passer, ils ont eu à répondre. Moi, les ouvriers agricoles, les consommateurs qui demain diront "vous aviez le glyphosate, vous le saviez, vous n'avez rien fait", ils me regarderont les yeux dans les yeux.»

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

1 commentaire:

  1. faire de l'argent en travaillant franchement qu'elle galère , le salaire moyen pour vivre en france est de 3000 euros , cette vient du plus grand ancien fonctionnaire holland.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.