Peuple de France: Christian Page, sans-abri, défie les politiques «Tu as des gens qui sont complètement déconnectés de la réalité !»

Alerte info

Flash info : Flash info

vendredi 16 février 2018

Christian Page, sans-abri, défie les politiques «Tu as des gens qui sont complètement déconnectés de la réalité !»

Capture d'écran RT France. Youtube.


Christian Page est sans-abri et il tweete avec un franc parler qui lui vaut 25 000 followers, l'attention des médias et des élus. RT France est allé à la rencontre de l'homme qui dénonce les mensonges des politiques sur les SDF.



Christian Page, barbe en bataille et œil rieur sous son bandana, est le sans-abri le plus médiatique de France. Les magazines et la radio se l’arrachent depuis qu’il a été repéré sur Twitter. Il partage son quotidien dans la rue avec humour et franc parler avec ses quelque 25 000 followers. Sa marotte ? Interpeller les politiques lorsqu’ils «dérapent» sur la question des SDF. «Tu as des gens qui sont complètement déconnectés de la réalité !», souffle-t-il à la caméra de RT France, venue le rencontrer dans le Xe arrondissement de Paris, près de la mission évangélique où il vient se doucher et prendre ses repas.



Le Point, TF1, Le Monde… On parle de Christian Page dans nombre de médias. Mais cette aura médiatique ne doit pas faire oublier une réalité sombre : cet ancien sommelier de 45 ans vit dans la rue depuis 2015, à la suite d’un divorce l’ayant fait basculer dans une grave dépression. Incapable de travailler, il contracte des dettes et se fait expulser de son logement. Depuis, obligé d'affronter le froid et la violence du dehors, il explique : «La vie est chaotique. Je ne sais jamais ce que je vais faire dans l’heure.»

Impossible de trouver une place d'hébergement pérenne en trois ans


Il dort dans le métro, au pied des immeubles, dans des abris de fortune. Son imposant sac à dos est «tout ce qu’il a» dans la vie. Parfois, un ami, une personne touchée par sa situation, le dépanne d’une nuit sur son canapé. Mais Christian Page n’a pas pu obtenir de place d’hébergement pérenne depuis trois ans. Emmanuel Macron avait promis qu’il n’y aurait plus personne à la rue au 31 décembre 2017 ? «Puisque vous me voyez là avec mon sac à dos, c’est que c’est faux !», persifle-t-il. Le 13 février, le président français a finalement avoué : «Nous n’avons pas réussi.» Une déclaration qui sonne comme un premier échec patent, alors que selon la Fondations Abbé Pierre, il y aurait 143 000 SDF en France.



[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.