Peuple de France: «Chasse aux migrants» : les syndicats s'insurgent contre une note interne de la SNCF

Alerte info

Flash info : Flash info

jeudi 22 février 2018

«Chasse aux migrants» : les syndicats s'insurgent contre une note interne de la SNCF


Une note interne au personnel de la SNCF en Gironde qui leur demandait d'identifier puis de recueillir un maximum d'informations sur les migrants a outré les syndicats. La direction a affirmé ne pas en avoir eu connaissance et l'a retirée.



Les 600 contrôleurs de la SNCF de la région bordelaise ont reçu le 16 février une note interne qui a fait grand bruit. Celle-ci leur donnait la marche à suivre lorsqu'ils rencontraient «un groupe constitué de population migrante» à bord des trains ou sur les quais.



Révélée par 20 Minutes, cette note leur demandait ainsi de «ne pas s'exposer», tout en essayant de collecter le maximum d'informations possible sur les migrants, à savoir leur nombre, la présence d'enfants dans le groupe, leur destination ou encore la raison de leur déplacement. Il leur était en outre recommandé d'en «aviser l'escale», et enfin de «rédiger un rapport circonstancié et factuel».

Autant de consignes qui ont suscité un vif émoi au sein de l'entreprise. Séverine Rizzi, secrétaire de la section CGT Cheminots de Bordeaux s'est insurgée que l'on demande aux contrôleurs «de classer les migrants et de se comporter comme une milice de préfecture». «Il faudrait ainsi identifier les groupes de migrants, avant même de savoir s’ils ont ou pas un billet», a-t-elle dénoncé dans les colonnes de 20 Minutes, estimant inacceptable que les contrôleurs puissent s'entendre dire qu’ils feraient «la chasse aux migrants».

«La délation est érigée en conduite à tenir ! La SNCF réinvente Vichy ! C’est une honte», s’est indigné de son côté Thomas Portes dans un communiqué au nom du collectif des cheminots du PCF.

[...]

Source : francais.rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.