Revue de presse - Peuple de France: Manifestation à Paris des retraités : Non à la baisse des pensions !

Recherche sur le web

vendredi 23 février 2018

Manifestation à Paris des retraités : Non à la baisse des pensions !

Image d'archive.

Journée nationale d'actions des retraité-es. Non à la baisse des pensions. Les retraitées et les retraités : ni privilégiés ni assistés!



Appel intersyndical

Au 1er janvier 2018 la CSG a augmenté de 1,7 point. Une augmentation de 25 %, pour la plupart des retraités, provoquant une baisse nette des pensions de plusieurs centaines d'euros par an.

Quelques exemples de baisses de pensions :

  • Un couple de retraités, Anne, ancienne infirmière en hôpital avec 970 € de pension, et Jean, ancien employé municipal avec 1010 €, tous deux en dessous du seuil de pauvreté, perdent ensemble 34 € par mois et 404 € par an.
  • Avec une pension de 2000 € par mois, Jean-Pierre perd, rien que pour sa retraite complémentaire, plus de 200 € par an.
  • Annie perçoit 1 120 € de pension, elle croyait être à l'abri sauf que son mari perçoit 2 500 €. Elle va payer car elle avait oublié que c'était en lien avec le revenu fiscal de référence qui tient compte des revenus de la famille.
  • Michel, instituteur retraité avec 2 058 € de pension perd 35 € par mois et 420 € sur une année.

Nous avons connu les blocages des pensions, des sous indexations, jamais une telle amputation !
Alors… Merci monsieur le Président pour ces étrennes…


Merci de votre considération pour les retraité-e-s !

Selon le gouvernement, il s'agit d'un « effort pour les jeunes générations ». Les retraité-e-s n'ont pas attendu le Président Macron pour faire preuve de solidarité et cette nouvelle baisse de leur pouvoir d'achat réduira l'aide qu'ils apportent déjà aux jeunes générations.

Cette nouvelle baisse des pensions s'ajoute à une liste déjà longue de diminution du pouvoir d'achat des retraités : la CASA de 0,3 %, la suppression de la 1/2 part fiscale pour les veuves et veufs, la fiscalisation de la majoration familiale et le blocage des pensions pendant 4 ans.

Et comme si ça ne suffisait pas, la pension de 2018 sera à nouveau gelée et les complémentaires bloquées pour très longtemps. Le 1er janvier, arrivent les augmentations des complémentaires santé, du gaz qui prend 6,9 %, du forfait hospitalier qui passe à 20 €, des taxes sur le carburant...



Fin janvier, de nombreuses personnes retraitées ont fait le constat d'une baisse de leur pension en découvrant les chiffres portés sur leurs virements bancaires. Dans toute le France, en manifestant le 15 mars vous montrerez au gouvernement votre refus total de tels choix budgétaires.

Les retraitées et les retraités ne sont pas des privilégiés !

Non à la hausse de la CSG

Non à la baisse des pensions

Le 15 mars 2018

Journée nationale d'actions

[...]

2 commentaires:

  1. sur 1040euros je perd 41.54 par mois donc 498.48 par an et j'en suis désespérée et seule une fois payer toutes les factures et surtout que tout a augmenter,je ne connais pas de vacance ni jamais aller au cinéma je me suis privé de tout jusqu'à présent avoir travaillé dur pendant 43 ans et être sous payer, par moment j'ai envie de foutre ma vie en l'air c'est de la maltraitance; Comment se fait il que certaines personnes gagnent aux environs 1500et 2000e perdent que 30/35e par mois???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non surtout pas vous ne devez pas baisser les bras je comprends que vous en avez plus qu'assez mais je suis certaine que ça va finir par s arranger car les Français commencent sont très en colère. Je suis certaine que notre France va remonter. Donc je vous en supplie gardez espoir et croyez moi je sais de quoi je parle j ai une pension ou je ne peux même pas me trouver un appartement j habite chez ma fille depuis 7ans donc faites moi confiance ça va bientôt changer.
      Je vous fais une grosse bise.

      Supprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi