Peuple de France: Jawad relaxé: Il serait "plus risqué pénalement de mettre son appartement en location sur Airbnb que de loger des terroristes"

Alerte info

Flash info : Flash info

samedi 17 février 2018

Jawad relaxé: Il serait "plus risqué pénalement de mettre son appartement en location sur Airbnb que de loger des terroristes"


Deux jours après l'annonce de la relaxe de Jawad Bendaoud, l'association des victimes du 13 novembre 2015 Life for Paris réagit à cette décision qui traduit, selon elle, "les lacunes de notre justice anti-terroriste".




Mercredi, au terme de trois semaines de procès, Jawad Bendaoud, surnommé le "logeur du 13 Novembre", est relaxé des faits de "recel de malfaiteurs terroristes" dont il est accusé. Mohamed Soumah et Youssef Aït Boulahcen sont quant à eux condamnés à 5 ans de prison. Une décision très attendue qui provoque des réactions très contrastées. De son côté, l'association des victimes "Life for Paris: 13 novembre 2015" a attendu ce vendredi, soit deux jours plus tard, avant de s'exprimer sur ce verdict.


"Il serait donc désormais plus risqué pénalement de mettre son appartement en location sur Airbnb que de loger des terroristes meurtriers en cavale", réagit l'association dans un post sur Facebook.

L'association, qui regrette de n'avoir pas été autorisée à se porter partie civile lors de cette affaire, a expliqué attendre le procès en appel "avec la plus grande anxiété". Au même titre que pour celui des attentats du 13-Novembre, censé se tenir en 2020.

En effet, peu après l'annonce de la relaxe de Jawad Bendaoud, le parquet qui avait requis quatre de prison contre le jeune homme, a annoncé son intention de faire appel de cette décision.

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.