Peuple de France: Guyane : un graffiti anti-blanc entache la campagne électorale à Cayenne

Alerte info

Flash info : Flash info

dimanche 25 février 2018

Guyane : un graffiti anti-blanc entache la campagne électorale à Cayenne

Capture d'écran page Facebook : Guyane la 1ère


Après la découverte d'un graffiti raciste anti-blanc brocardant la campagne électorale de David Riché, dans la course à la législative partielle à Cayenne, le parquet a annoncé qu'une enquête avait été ouverte.



Une enquête judiciaire a été ouverte à Cayenne à la suite de la découverte le 22 février d'un tag raciste anti-blanc visant David Riché, maire de Roura et candidat à la législative partielle dont le premier tour est programmé le 4 mars, selon une information de l'AFP, citant le parquet. 

«Riché, nou pa lé oune député blanc» : «Riché, on ne veut pas de député blanc», proclame en créole l'inscription taguée sur le mur d'un poste EDF à quelques kilomètres de l'entrée de la ville de Kourou.


«C'est visible de la route», a constaté Dominique Nugent, animateur d'émissions populaires sur une chaîne de télévision privée et directeur de campagne de David Riché. Dominique Nugent, qui a posté une vidéo du tag sur les réseaux sociaux, a ajouté : «Monsieur Riché avait déjà subi de telles attaques lorsqu'il s'est présenté à la mairie de Roura [où il a été élu lors des deux derniers scrutins municipaux].»

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

1 commentaire:

  1. faut encore payer pour l'épandage par des inconnus fdp de négros dans tout le nouveau continent et aujourd'hui faut supporté ça dans tout l'europe.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.