Peuple de France: La Caisse d’allocation familiale verse 6157 euros sans travailler à ce père polygame de 46 enfants

Alerte info

Flash info : Flash info

lundi 19 février 2018

La Caisse d’allocation familiale verse 6157 euros sans travailler à ce père polygame de 46 enfants

Pour eux, l’Etat ne fait pas d’économie, le budget est infini. Pour les français par contre c’est la diète.

Certains chez nous ne connaissent pas la crise, ni même une baisse de leur pouvoir d’achat.


Mes articles précédents portaient sur les suppressions de moyens dans la Police nationale par le pouvoir macroniste. Celui-ci réalise des économies de bouts de chandelles sur les préoccupations essentielles des français que sont la sécurité et l’immigration. On enlève par-ci par-là un milliard ou deux, afin d’équilibrer des budgets chaque année déficitaire, alors qu’il s’agit de supprimer une grande partie des 650 milliards d’€ de social versés par an.


Pourtant, certains chez nous ne connaissent pas la crise, ni même une baisse de leur pouvoir d’achat. Ce sont les parasites assistés. Ils se comptent en France par millions et vivent du travail de l’ensemble de la communauté qui les nourrit gracieusement.


Je prends l’exemple de cette famille malienne donc non-française que je viens de découvrir sur un ancien numéro du Journal du Dimanche mais dont les cas comme celui-ci affluent dans toute la France quoi qu’en disent nos élites mondialisées. Et bien cette famille sans travailler arrive à gagner près de 6157€ par mois. Tout cela avec diverses aides qu’octroie notre pays socialisant.


« Avec ses quatre femmes et ses 46 enfants, Adama (1) était un homme heureux. Ce quinquagénaire, capable de réciter dans l’ordre les prénoms de sa descendance, régnait sur son pavillon de banlieue. Entre les cinq chambres de la maison, « la vie s’organisait comme elle pouvait », confie-t-il au téléphone. »


« D’abord agent d’entretien, il a cessé de travailler quand le montant des allocations familiales est devenu suffisant pour nourrir son monde (2)»


« Dans le village du nord du Mali où il a grandi, on parle de sa réussite avec admiration. Il voudrait que ça continue. Il n’a donc pas donné d’écho particulier au bouleversement qu’il vient de connaître : deux de ses femmes ont déménagé, une troisième songe à les imiter. Elles sont engagées dans une « décohabitation », le terme administratif qui désigne la sortie de la polygamie. »


1) Les prénoms ont été modifiés.


(2) La Caisse d’allocations familiales verse 441,48 € par mois pour quatre enfants de moins de 20 ans, plus 158,78 € pour chaque enfant supplémentaire. Soit 1.394 € pour 10 enfants, 2.981 € pour 20 enfants, 4.569 € pour 30 enfants, 6.157 € pour 40 enfants. Sans compter d’éventuelles aides au logement.


Alors bien-sûr nos amis de gauche crieront au scandale, diront que l’on ment pour faire monter le Front national. Seulement ces cas sont vrais, ils ne sont pas l’invention de mon « esprit de facho de droite » mais traduisent le malaise de notre pays. La sœur Merah touchait jusqu’à 2500€ par mois d’allocations, 290 djihadistes à l’Etat Islamique étaient bénéficiaires du RSA sûrement plus d’ailleurs, les primo-arrivants étaient chaque mois rétribués par une allocation de soi-disant réfugiés politiques. Ces exemples se comptent par millions, ils ne sont pas des cas isolés.


Il faut savoir que toutes ces allocations représentent 650 milliards d’€ par an et 32% de notre richesse nationale, je ne l’invente pas il s’agit des chiffres officiels.


Pour eux, l’Etat ne fait pas d’économie, le budget est infini. Pour les français par contre c’est la diète Mais bon rien n’est trop beau pour ceux qui profitent, ils sont les forces vives de nos élites mondialisées.


Mike Borowski pour lagauchematuer.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.