Peuple de France: La colère des propriétaires contre les dérives de la surtaxe d'habitation

Alerte info

Flash info : Flash info

lundi 19 février 2018

La colère des propriétaires contre les dérives de la surtaxe d'habitation


Un collectif de propriétaires se mobilise à Saint-Nazaire contre le triplement de la surtaxe d'habitation. Les mairies reconnaissent la difficulté de frapper les seuls spéculateurs. 




Une nouvelle espèce vient d'apparaître dans le bestiaire des révoltés de la fiscalité. « Les pigeons de Saint-Nazaire », un collectif créé fin 2017 par des dizaines de propriétaires de résidences secondaires dans la ville portuaire de Loire-Atlantique, se mobilisent contre la hausse de leurs impôts locaux. La mairie a votée début 2017 une surtaxation de 60 %, le taux maximum autorisé par la loi.

« C'est purement et simplement opportuniste. Elle nous met au même rang que Paris », s'offusque Yannick Guihéneuf, le responsable du collectif qui a vu sa taxe d'habitation bondir en deux ans de 1.990 à 2.840 euros. Pour lui, Saint-Nazaire ne correspond en rien à une zone tendue, l'offre de location y est importante et elle abrite 30 % de logements sociaux. Les 2.000 résidences secondaires ne représentent que 5 % du parc, contre la moyenne nationale de 9 %. « Contrairement à ce que nous oppose la mairie, nous nous sentons de Saint-Nazaire, où sont nos origines ou nos attaches. » « Les pigeons » ont obtenu le soutien d' Audrey Dufeu-Schubert , députée LREM de Loire-Atlantique, qui promet des corrections dans la loi de finances pour 2019. 

[...]

En savoir plus sur lesechos.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.