Revue de presse - Peuple de France: Attentats : les Français de moins en moins "Charlie"

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

samedi 6 janvier 2018

Attentats : les Français de moins en moins "Charlie"

Je suis Charlie.

Loin de l'union nationale qui a suivi l'attentat de Charlie Hebdo, les Français se sentent de moins en moins "Charlie", selon un sondage Ifop.


Qu'il est loin le temps où l'Hexagone se dressait comme un seul homme derrière la barbarie djihadiste. Trois ans après les attentats de Charlie Hebdo, l'esprit "Charlie" n'est plus aussi présent chez les Français, comme l'indique un sondage Ifop publié par Marianne ce vendredi 5 janvier.
"Être Charlie", une notion subjective.


61% des sondés se disent ainsi "Charlie" en ce début 2018, contre 71% en janvier 2016. Une baisse non négligeable, particulièrement observée chez les sympathisants de droite et d'extrême droite, mais relativisée par Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop. "Nous étions encore sous le coup des attentats du Bataclan", explique-t-il.

Surtout, l'étude révèle une autre information précieuse : "être Charlie" n'a pas la même signification pour tous les sondés, 46% d'entre eux estimant que cela signifie défendre la liberté d'expression. Pour 17%, il s'agit plutôt de la défense de la liberté de critiquer les religions. Enfin, 15% des sondés y voient la revendication d'un droit à caricaturer.

Source: valeursactuelles.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi