Peuple de France: Policiers agressés à Champigny: Edouard Philippe s'oppose aux peines plancher

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

mercredi 3 janvier 2018

Policiers agressés à Champigny: Edouard Philippe s'oppose aux peines plancher

Le Premier ministre Édouard Philippe.

Le débat sur les peines planchers a fait son retour après l'agression de deux policiers le soir du Réveillon. Le Premier ministre a évacué cette revendication du syndicat de police Alliance.

Edouard Philippe a prôné mercredi sur France 2 "une grande sévérité judiciaire et pénale" pour les auteurs de l'agression filmée, et largement diffusée sur les réseaux sociaux, de deux policiers le soir du Nouvel An à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne.

En revanche, il a expliqué se "méfier" des "réactions qui passeraient par un élément législatif", au sujet d'un éventuel rétablissement des peines plancher réclamé par des policiers, et notamment par le syndicat Alliance.

Interrogé sur RTL après les déclarations d'Edouard Philippe, le député LR Damien Abad a estimé que le Premier ministre faisait "une erreur" en écartant le retour des peines plancher, supprimées en 2014 sous François Hollande. "Les Français ont aujourd'hui besoin des peines plancher (...) davantage que de la police de sécurité du quotidien", a-t-il estimé.

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com

3 commentaires:

  1. on se demande si à un moment, les voyous seront tous dehors, et nous en prison avec ces incompétents, et irresponsables

    RépondreSupprimer
  2. encore une idée de Nicolas Sarkozy on est en train de se demander pourquoi ce n'est pas lui qui est President

    RépondreSupprimer
  3. il faut reetablir les peines planches de toute urgence!
    et plus de severite envers les racailles qui attaquent des policiers

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Lire aussi