Revue de presse - Peuple de France: MÉDIAS: LANGUE DE BOIS ET PROPAGANDE

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

lundi 8 janvier 2018

MÉDIAS: LANGUE DE BOIS ET PROPAGANDE


La désinformation est désormais chronique et générale…



Dans la série « Langue de bois et propagande »: Les médias titrent: « Macron reçoit discrètement Obama »… C’est tellement discret que l’on annonce cette visite depuis dix jours sur toutes les radios… La désinformation est désormais chronique.

☀︎La société des cons-ditionnés…
A quoi reconnait-on une société mal en point? Au fait que le client doive s’adapter à ses fournisseurs… et non plus le contraire!

☀︎ On nous annonce une embellie sur le front de l’emploi… Alors pourquoi le nombre de faillites en France a explosé depuis le retour de la gauche au pouvoir? En plus là ce sont des chiffres inattaquables puisque fournis par les Tribunaux de commerce et il existe l’indice de la Banque de France qui recense le nombre de faillite en hausse de 50% par an depuis au moins 2012, année du retour des socialistes au pouvoir.

☀︎ La fin de la liberté sur Internet est programmée et ce en toute discrétion par le Président Macron.
Le prétexte, habituel, c’est de réguler les publications sur le Net et comme l’annonce Macron: « Nous devrons repenser le cadre de notre régulation, en particulier des contenus audiovisuels, en prenant en compte l’évolution du numérique afin d’étendre les pouvoirs et la régulation du CSA»
Une longue phrase creuse qui cache mal l’ambition de museler la libre parole et tout ce qui pourrait déranger le pouvoir et ses vassaux, les grands médias classiques.
Ce projet fera appel à la délation, déjà bien rodée sur un certain réseau social qui l’use beaucoup et dans un seul sens: éviter les gens qui ne penseraient pas comme la gauche et les médias inféodés.
Evidemment pour faire passer la pilule amère, le gouvernement nous dit que beaucoup d’internautes souhaitent cette mesure.
Ce sera en fait un droit de vie ou de mort sur n’importe quel site… Au nom de la liberté bien sûr de se la fermer.
Depuis toujours la Gauche française, issue du proudhonnisme, cherche à museler tous ceux qui ne penseraient comme elle.
Cette fois elle devrait y arriver puisqu’il n’y a plus aucune opposition de droite en France pour combattre ce totalitarisme étatique. Décidément 1939 ne meurt jamais.

☀︎ Les chômeurs vont devenir l’ennemi de notre société et cela est bien pratique car les chômeurs vont devoir porter le chapeau pour des années de gabegie et d’incurie des différents pouvoirs politiques en matière de création d’emplois. Pratique et simple, l’idée de Macron est d’avoir trouver un futur bouc émissaire pour pouvoir expliquer pourquoi en France l’emploi s’écroule toujours.
Contrôler le chômage le fera donc baisser mais quid de l’emploi?

Comme toujours on crée un faux problème pour éviter le vrai. L’idée ne devrait pas être de contrôler plus le chômeur mais de l’aider à retrouver un emploi, ce qui était la mission première de l’Agence pour l’Emploi devenue Pôle Emploi. Or de ce côté, il n’est pas fait grand chose pour le chômeur considéré juste comme un dossier à gérer. Macron finira par imposer son projet de prendre des chômeurs pour faire la police du chômage. Cela rappelle les pires heures de l’Histoire de France…

C’est créer aussi un écran pour masquer la vérité de notre situation économique désastreuse.

Alexandre Goldfarb pour observatoiredumensonge.com

1 commentaire:

  1. une loi pour nous empêcher d'avoir de justes informations, enlever de plus en plus de soi disant cotisations sur les retraites, augmenter le carburant, surtout le GO, les timbres, le gaz, l'électricité etc.... à quand la saisie de nos biens immobiliers, et autres, et tout ça pour cacher leurs saloperies, leur mauvaise gestion, et le dernier président n'est pas le premier ! il va nous rester quoi : partir ailleurs ? c'est sûr que nous remplacer par des barbares incultes, ils auront tout loisir de s'en mettre plein les poches, mais les caisses seront vides, car plus de travailleurs, que des cas sociaux ! ce gouvernement de pourris va encore bien plus loin que tous les autres depuis le Général De Gaulle !

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi