Revue de presse - Peuple de France: Jeannette Bougrab: «Il aura fallu plus de 200 morts pour qu’enfin on admette que l’islamisme est une idéologie mortifère»

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

dimanche 7 janvier 2018

Jeannette Bougrab: «Il aura fallu plus de 200 morts pour qu’enfin on admette que l’islamisme est une idéologie mortifère»


Jeannette Bougrab


Ancienne secrétaire d’État de Nicolas Sarkozy, Jeannette Bougrab vit désormais à Helsinki depuis l’attentat de Charlie Hebdo (elle était la compagne de Charb, dessinateur décédé lors de la tuerie), où elle est conseillère culturelle à l’ambassade de France. Dans son ouvrage écrit depuis la Finlande « Lettre d’exil », elle défend sa vision de la laïcité.


Il y a trois ans, l'attentat de Charlie Hebdo a causé la mort de douze personnes, dont le dessinateur Charb, compagnon de Jeannette Bougrab. Désormais installée à Helsinki, elle nous parle de sa vision de laïcité.



Dans ce livre, vous n’hésitez pas à parler d’une « laïcité moribonde » ou encore d’un « islamisme galopant » dans notre pays. La France fait-elle l’autruche ?

La laïcité consacrée par notre Constitution dès son premier article est attaquée depuis la fin des années 1980 avec les premières affaires de voile dans le collège de Creil dans l’Oise. Plus de trente ans plus tard, la question qui divise est de savoir si des jeunes Français qui sont partis commettre les pires crimes avec Daech en Irak et en Syrie peuvent revenir vivre en France. Oui, notre pays a refusé de voir pendant trop longtemps la radicalisation qui gangrenait notre société.

Vous regrettez que certains territoires soient « perdus de la République ». Comment en est-on arrivé là ?

Ces « territoires perdus de la République », pour reprendre le titre d’un livre recueillant le témoignage de professeurs de banlieues, soulèvent le problème plus général de l’autorité de l’État et de ses institutions. Le passage à tabac d’une policière à Champigny en est une illustration odieuse, insupportable. Il est honteux pour notre République qu’un ancien proviseur Bernard Ravet, en soit réduit, comme il l’a raconté dans un livre, à renoncer à scolariser un élève juif dans son établissement de crainte qu’il soit victime de harcèlement ! Est-ce cela, la France ?



La vision de la laïcité telle qu’elle est défendue par ceux que vous nommez les « bien-pensants occidentaux » favorise-t-elle l’expansion de cet islam politique ?

Ces bien-pensants occidentaux partagent une responsabilité dans la diffusion des idées radicales en soutenant des tenants d’un islam politique. Voyez le cas de Tariq Ramadan, soutenu si longtemps par toute une partie l’intelligentsia parisienne, alors qu’il refuse de condamner la lapidation ou encore l’excision.

[...]

Entretien complet dans ouest-france.fr

1 commentaire:

  1. elle est trés bien cette femme mais je pense que beaucoup en Europe, et surtout en France, nient l'évidence surtout notre trés dynamique ministre sénile de l'intérieur

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi