Revue de presse - Peuple de France: Grand Paris Express: La Cour des Comptes constate un dérapage de 13 milliards d'euros

jeudi 18 janvier 2018

Grand Paris Express: La Cour des Comptes constate un dérapage de 13 milliards d'euros

La Cour des Comptes. Illustration.

La Cour des Comptes qualifie de « dérapage considérable » le coût du Grand Paris Express. Ce projet de future ligne de métro automatique devrait irriguer la banlieue parisienne et s’étendre sur plus de 200 km. 

En 2010, le coût de ce super-métro a été évalué à 19 milliards d’euros. Trois ans plus tard, alors que le projet a mûri, le coût de ce dernier était réévalué à 22,63 milliards d’euros.

La Cour note dans son rapport, rendu public ce mercredi, que les « coûts prévisionnels […] n’ont cessé de dériver ». « Depuis la fixation d’un objectif de coût par le gouvernement en 2013, celui-ci n’a cessé d’être réévalué pour un dérapage estimé aujourd’hui à près de 13 milliards d’euros », a déclaré Didier Migaud, président de la Cour des Comptes, devant la commission des finances de l’Assemblée nationale qui l’auditionnait mercredi.


« Ce rapport est accablant et met en évidence une gouvernance défaillante du projet, un manque grave de transparence dans les informations fournies aux administrateurs du Conseil de surveillance, des dérapages du coût considérables et une impossibilité à tenir les délais », explique Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, dans un communiqué. Elle appelle également l’Etat à mettre en place « un plan de redressement rapide ».

« Les évaluations initiales étaient fragiles […], et les provisions pour aléas et imprévus qu’elles intégraient étaient très inférieures à ce qui est recommandé pour des travaux de cette nature », écrivent les sages de la rue Cambon. Finalement, le coût du Grand Paris Express s’élèverait à 35,08 milliards d’euros, voire 38,48 milliards en ajoutant les « contributions financières » de la Société du Grand Paris (SGP), l’établissement public en charge du projet, à d’autres projets franciliens.

[...]

En savoir plus sur 20minutes.fr

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi