Peuple de France: La France paie des retraités fantômes à l'étranger et Macron s’en prend aux Français !

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

samedi 13 janvier 2018

La France paie des retraités fantômes à l'étranger et Macron s’en prend aux Français !



Dans son rapport du 20 septembre 2017, la Cour des Comptes révèle que plus de 53.000 bénéficiaires inconnus perçoivent une retraite française alors qu’ils vivent dans un pays étranger et qui soit n’y ont aucun droit, soit ils sont morts !



Ce document donne l’exemple d’un faux bénéficiaire en Algérie, âgé de 117 ans (il serait donc un des doyens de l’humanité sans que nous le sachions !)

Selon ce même rapport, près de 200 millions d’euros seraient ainsi fraudés chaque année sur les 6,5 milliards de retraites versés en Algérie, au Maroc, au Portugal, en Italie, en Espagne, etc.

Comment cette fraude est-elle possible ? On peut se poser la question ?

Personnellement je perçois ma retraite française alors que je vis en Espagne et il y a une semaine je me suis trouvé devant l’obligation de réclamer un « certificat de vie » chez un notaire, signé en sa présence puis expédié à la CARSAT. Sans ce certificat ma retraite aurait été bloquée quelques mois. Cela s’est déjà produit l’an dernier ! Il me serait donc impossible de frauder.

Pourquoi ce qui est impossible en Espagne ne le serait-il pas au Maghreb ?

La réponse est évidente : Il n’y a aucun contrôle sérieux de l’identité des bénéficiaires de la retraite française dans les pays d’Afrique du Nord. Aucune coordination entre les différents services. Ils font preuve d’un laxisme déplorable ou, peut-être, reçoivent-ils des ordres de fermer les yeux, afin que ces « retraités » bidons restent en Algérie, ce qui, probablement, coûterait moins cher que de les renvoyer chez eux ?

Et les fraudeurs perçoivent toujours leurs retraites sans y avoir aucun droit.

A l’heure où le gouvernement estime que les retraités français sont « trop riches » et qu’il faut les taxer par une augmentation de la CSG de 1,7%, au-dessus de 1200 euros/mois, ne serait-il pas souhaitable, pour ne pas dire impératif, de mettre fin à ce scandale ?

Mme Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ne devrait-elle pas prendre quelques heures pour stopper immédiatement ce vol manifeste de nos cotisations ?

Je vous promets de vous en reparler, ici-même, dans dix ans, en 2028, après le nouveau rapport de la Cour des comptes car, probablement, nous en serons au même point !

Et notre retraité algérien n’aura que 127 ans !

Manuel Gomez pour ripostelaique.com

6 commentaires:

  1. lui est cette clique de politicard parvenu donne libre accès a des hordes de pillards et de nomade pour piller se pays de cocagne qu'est devenu la france.L'hypocrisie et l'oubli ne changeront nullement les statistiques déplorable de la criminalité .

    RépondreSupprimer
  2. et qui paie aujourd'hui tous ces retraites à des gens décédés à l'étranger, ou qui pire n'ont jamais travaillé en France, ? eh bien une grande partie de ce qu'on vient de prendre aux retraités avec l'augmentation de la CSG et ce n'est pas fini !

    RépondreSupprimer
  3. Est ce qu'ils vont se bouger le cul pour remédier à ce pillage monumentale.je suis sûr que si je devais 1€ au trésor public , j'aurais déjà un huissier à la maison.alors pourquoi c'est aussi facile pour moi et que pour ces étrangers qui nous volent on ne bouge même pas une oreille ?????

    RépondreSupprimer
  4. Que les gens qui ont voté Macrout ferment leur gueule surtout

    RépondreSupprimer
  5. Fallait voter Marine
    quand vous en aviez la possibilité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour qu'elle appuie sur le bouton rouge. Non merci!

      Supprimer

Participer à la discussion

Lire aussi