Revue de presse - Peuple de France: Colère des surveillants pénitentiaires: La situation ne devrait pas s’apaiser de si tôt

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

mardi 23 janvier 2018

Colère des surveillants pénitentiaires: La situation ne devrait pas s’apaiser de si tôt

Depuis quelques semaines, la tension est palpable entre l’administration pénitentiaire et les surveillants de prison. 


La semaine dernière par exemple, plus d’une centaine de prisons étaient bloquées par des surveillants en colère.

Les négociations entre les deux partis se poursuivent mais n’ont toujours pas abouties. Les blocages devraient donc continuer dans les prochains jours.

Le conflit actuel est impressionnant par sa durée et son ampleur. Les surveillants s’opposent au climat de violence auxquels ils font actuellement face.

On recense depuis plusieurs mois un nombre croissant d’agressions de surveillants par des détenus, dont certaines par des islamistes. Le projet propose aux syndicats des surveillants proposait une création de 1100 emplois sur 4 ans avec un renforcement de la sécurité des surveillants. Un projet rejeté dans son ensemble par les syndicats car pas assez ambitieux

Les surveillants remettent aussi en cause le taux de surpopulation carcérale qui atteint les 200% dans certaines régions comme l’Île-de-France ou le Sud Est.

Une surpopulation aussi dans le viseur des Nations Unies qui épinglent régulièrement la France sur le sujet. Les derniers ministres de la Justice en particulier Christiane Taubira ont tenté de mettre en place de nouvelles punitions permettant de désemplir les prisons mais mettant potentiellement en danger la sécurité des Français.

Pendant ce temps-là, la situation s’est compliquée dans 2 nouvelles prisons.

Dans les prisons de Maubeuge et Sequedin, des dizaines de détenus ont refusé de rejoindre leurs cellules. De nouvelles tensions qui devraient s’ajouter à celles déjà présentes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi