Revue de presse - Peuple de France: Prison ferme requise contre le rappeur qui avait bloqué une portion d’autoroute pour le tournage d’un clip

mardi 23 janvier 2018

Prison ferme requise contre le rappeur qui avait bloqué une portion d’autoroute pour le tournage d’un clip

Fianso, de son vrai nom Sofiane Zermani, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour "entrave à la circulation".




Le parquet de Bobigny goûte peu les "coups de pub" du rappeur Sofiane : deux condamnations, dont l’une à trois mois de prison ferme, ont été requises lundi contre l’artiste qui avait notamment bloqué une portion d’autoroute pour le tournage d’un clip.

Deux tournages sans autorisation en moins d’un mois ont valu à celui qu’on appelle aussi "Fianso", de son vrai nom Sofiane Zermani, de comparaître devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour "entrave à la circulation". La décision sera rendue le 5 février.

La procureure a insisté d’emblée : son but n’est pas de "s’acharner" contre le rappeur, ni d’écorner sa "liberté d’expression artistique" mais de mettre un terme aux "troubles à l’ordre public" provoqués par ses "coups de pub". Dans ces deux affaires, elle a requis successivement quatre mois de prison avec sursis puis trois mois ferme et 4.500 euros d’amende. 

Le premier dossier concernait le tournage du clip de "Toka": plusieurs voitures avaient bloqué le 6 avril 2017 les voies de l’autoroute A3 à hauteur d’Aulnay-sous-Bois, commune de Seine-Saint-Denis où Sofiane Zermani réside.


[...]

En savoir plus sur sudouest.fr

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi