Peuple de France: Abandon de l'aéroport de NDDL: "un déni de démocratie"

Alerte info

Flash info : Flash info

mercredi 17 janvier 2018

Abandon de l'aéroport de NDDL: "un déni de démocratie"

Capture d'écran Europe 1


Macron "a cédé à la violence". 


De l'autre côté, celui des partisans du projet aujourd'hui enterré, on ne masque pas sa déception. Emmanuel Macron est notamment critiqué. 

"On avait confiance dans son discours de campagne. Il a cédé à la violence et à la pression. Il privilégie les batraciens au détriment des citoyens", enrage Mathias Crouzet, de l'association Des ailes pour l'Ouest. 

L'homme de 29 ans parle d'un "déni de démocratie" : "Il y a eu un vote, on est 55% à s'être exprimés en faveur de l'aéroport [en juin 2016, ndlr]. Emmanuel Macron, Nicolas Hulot et l'ensemble des parties prenantes ont expliqué qu'il fallait respecter le vote."



[...]

En savoir plus sur europe1.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Lire aussi