Revue de presse - Peuple de France: Véhicules incendiés, pompiers et policiers caillassés, ça chauffe dans les quartiers toulousains

jeudi 14 décembre 2017

Véhicules incendiés, pompiers et policiers caillassés, ça chauffe dans les quartiers toulousains

Une voiture en feu. Illustration.

Depuis plusieurs semaines, les véhicules sont incendiés en nombre dans les quartiers toulousains. Sapeurs-pompiers et policiers multiplient les interventions et essuient des caillassages.


Depuis plusieurs semaines, les nuits sont chaudes dans certains quartiers
toulousains où les voitures des particuliers s'embrasent en série provoquant colère et indignation. Les raisons de ces incendies criminels sont difficiles à déterminer car leurs auteurs sont rarement interpellés.

Toujours est-il qu'on observe une escalade inquiétante depuis fin octobre lorsque quatorze voitures avaient pris feu dans le secteur d'Auriacombe, à la Reynerie, quelques heures seulement après l'installation d'une caméra de vidéoprotection par la municipalité. Une semaine plus tard, dans la nuit d'Halloween, après une arrestation mouvementée à la Reynerie, une quinzaine de véhicules étaient partis en fumée dans ce secteur mais aussi à Bagatelle et Empalot.

Dans la nuit du 5 au 6 novembre, c'est un bus scolaire qui avait été la cible d'un incendie criminel (nos éditions précédentes). La semaine dernière à Borderouge, à la Reynerie ou encore à Basso-Cambo mais aussi près de l'hôpital Rangueil, plusieurs véhicules ont été réduits à l'état de carcasses.

«Les incendies de voitures sont désormais classés parmi les violences urbaines, souligne Didier Martinez, pour le syndicat de police Unité-SGP-FO. Depuis plusieurs semaines, ce phénomène se banalise de plus en plus et c'est inquiétant parce que récurrent.»

[..]

En savoir plus sur ladepeche.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal