Peuple de France: Rhône : Un dentiste aurait refusé de soigner deux femmes voilées

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

mercredi 6 décembre 2017

Rhône : Un dentiste aurait refusé de soigner deux femmes voilées

Illustration.
Illustration.



Le Progrès rapporte ce mercredi l'histoire de deux habitantes de Grigny.



Ces femmes, mère et fille, sont musulmanes et voilées. Ce qui n'aurait dû avoir aucune incidence sur leur passage chez une dentiste du Sud-Ouest lyonnais le 7 novembre dernier. 


Selon la matriarche âgée de 62 ans, la dentiste a tout bonnement refusé de les soigner car elles portaient le voile. N'étant pas au fait de la loi concernant cette pratique, mère et fille ont quitté le cabinet, pensant que la praticienne était dans son bon droit.
Si elles ont décidé d'alerter la presse, c'est parce que la même dentiste aurait à nouveau refusé de soigner un membre de la famille : la petite-fille âgée de 10 ans et qui n'est pas voilée.


L'ordre des dentistes a été prévenu et a répondu aux habitantes de Grigny avoir demandé des comptes à ladite praticienne. SOS Racisme est également sur les rangs.


[...]


En savoir plus sur lyonmag.com


3 commentaires:

  1. avec une cagoule sur la tête, ça craint un peu et puis un métier ou on prend du plaisir dans la bouche des gens ça craint aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Vent d'Est, Vent d'Ouest10 décembre 2017 à 17:17

    La dentiste a eu raison de ne pas avoir soigné des gens incapables de comprendre que l'on est en France et qui provoquent en permanence les lois de la République. Ces femmes le savaient certainement contrairement à leur fausse innocence, elles ont la télé, elles ne sont apparemment pas des cloîtrées à domicile, donc elles se foutent du monde. Quant à la gamine de 10 ans, seule la praticienne pourra dire les raisons qui l'ont poussée à ne pas lui administrer des soins mais, à mon avis, elle en avait certainement de bonnes ! Ras le béret de ces voilées qui pratiquent à longueur de temps la victimisation pour faire pression sur les lois ; à mon humble avis, c'était un coup monté au cas où elles rencontreraient de la résistance. Pour ma part, je joue désormais la carte qui consiste à les voir en transparence et à les ignorer totalement, tant qu'elles ne se risqueraient pas à me provoquer ouvertement.

    RépondreSupprimer
  3. je ne trouve pas que le dentiste ait eu tort !!! n'importe qui peut être sous ce voile et ce dernier ne doit pas avoir cours en république laique ! mais une fois de plus elles jouent les victimes car est ce vrai que la petite n'est pas été soignée ? ça devient intenable cette provocation permanente !

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Lire aussi