Peuple de France: "Non au politiquement correct par la terreur": les humoristes au secours de Tex

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

lundi 18 décembre 2017

"Non au politiquement correct par la terreur": les humoristes au secours de Tex

Tex sur le plateau des Z'amours

L'animateur, aux commandes des Z'amours depuis 17 ans, a été évincé de France 2 à la suite d'une "blague" sur les femmes battues. Depuis, plusieurs de ses confrères le soutiennent.


"C'est terrible ce qui m'arrive. C'est incroyable".
À l'annonce de son éviction, jeudi en fin d'après-midi, Tex accusait le coup. L'animateur de France 2, aux commandes des Z'amours depuis 17 ans, a été remercié par la chaîne à la suite d'une "blague" douteuse sur les violences conjugales. Une sanction radicale qui intervient après une mise à pied du présentateur six jours auparavant.

"Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir? On ne lui dit plus rien! On vient déjà de lui expliquer deux fois!", avait lancé Tex, fin novembre, lors de l'émission de C8 C'est que de la télé, créant le malaise sur le plateau. Depuis trois jours, plusieurs humoristes français de premier plan ont apporté leur soutien à l'animateur de France 2. La plupart juge cette sanction disproportionnée.

L'une des premières à réagir a été Anne Roumanoff. Si l'humoriste reconnaît que la plaisanterie de son confrère était "pourrie, nulle et machiste", elle critique la manière de procéder de France 2. "Défendre le droit des femmes oui, faire régner le politiquement correct par la terreur, non!", s'emporte-elle sur Twitter. Selon elle, le cas de Tex ne peut être comparé à celui de Bertrand Cantat, responsable de la mort de son ex-compagne Marie Trintignant après l'avoir battue.


"Ben quoi, les comiques, vous avez peur? De perdre vos entrées sur France 2? Vous faire défoncer par le Nouvel Ordre Moral? Tout le monde sait qu'on perd tous les jours un peu plus de liberté, dans tous les domaines et il n'y aurait que les comiques qui ne l'auraient pas remarqué, ou feindraient-ils de ne pas le voir?", poursuit Jean-Yves Lafesse.

[...]

En savoir plus sur lexpress.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Lire aussi