Peuple de France: Nîmes: deux mois de prison ferme pour avoir traité un rabbin et son épouse de « Sales juifs »

Alerte info

Flash info : Flash info

vendredi 1 décembre 2017

Nîmes: deux mois de prison ferme pour avoir traité un rabbin et son épouse de « Sales juifs »

Nîmes: deux mois de prison ferme pour avoir traité un rabbin et son épouse de « Sales juifs »


Il avait apostrophé le rabbin et son épouse en les traitant de “Sales juifs !”. Ces propos antisémites ont été prononcés le 12 octobre dernier alors que le religieux sortait de la synagogue avec ses quatre enfants. De son côté, le jeune homme filait au volant de sa voiture. Le rabbin avertissait la police qui ouvrait une enquête. Grâce au système de vidéosurveillance de la synagogue et de la ville, le suspect était identifié et placé en garde à vue durant laquelle il reconnaissait les faits.

Ce jeudi 30 novembre, face au président Jean-Pierre Bandiera, le prévenu, âgé de 22 ans a fait profil bas et a réitéré ses excuses. 

Me Célestine Bifeck, l'avocate de la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), a dénoncé le caractère inadmissible des termes employés par le jeune homme espérant que ses regrets étaient sincères. Le procureur adjoint de la République, François Schneider, a fustigé avec force la montée de l'antisémitisme en France. Il a aussi évoqué la barbarie nazie et les millions de morts de la Shoah. Le magistrat a aussi déploré la montée d'une forme d'antisémitisme depuis les attentats perpétrés par Mohamed Merah. Le magistrat a requis six mois de prison assorti d'un sursis avec mise à l'épreuve. 

Après délibéré, Talal Arrouijal écope de deux mois de prison ferme. Il est aussi condamné à verser des dommages et intérêts au rabbin et à la Licra. 

[...]

En savoir plus sur midilibre.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.