Revue de presse - Peuple de France: L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITÉ DU WEEK-END ET DE CE DEBUT DE SEMAINE

lundi 18 décembre 2017

L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITÉ DU WEEK-END ET DE CE DEBUT DE SEMAINE


Dans un entretien accordé à Laurent Delahousse et diffusé par France 2 hier soir, Emmanuel Macron a défendu son action depuis son élection


Le style de l’émission était innovant, le chef de l’État et le journaliste déambulant tranquillement en discutant dans le bureau présidentiel puis dans les salons et couloirs du palais de l’Élysée (l’émission avait été enregistrée mardi dernier, 12 décembre). Emmnanuel Macron est revenu sur son exercice du pouvoir et sur les réformes menées durant les sept premiers mois de son mandat.

« La France a stupéfait l’Europe et le monde » en choisissant d’ «élire un président de 39 ans, un président qui n’avait aucun parti, que personne ne connaissait et qui sortait de nulle part». « Je fais ce que j’ai dit. Ca étonne peut-être, ça en contrarie d’autres, ça fait peut-être longtemps que ce n’était pas arrivé » a expliqué le chef de l’État.

Le président a donné des indications d’agenda sur plusieurs grands dossiers, notamment internationaux et économiques. Il estime que la guerre contre l’État islamique sera « gagnée d’ici mi, fin février ». Ensuite, dit-il, il y aura forcément un dialogue avec Bachar el-Assad, ce qui n’empêchera pas le président syrien de « répondre de ses crimes devant son peuple, devant la justice internationale».

Concernant la réforme du Code du travail, selon lui « la réforme la plus plus importante qui avait été évitée en France depuis 20 ans », elle donnera des résultats « dans les cinq ans (…) mais il faut attendre deux ans pour qu’elle commence à avoir ses pleins effets ».

Emmanuel Macron a également annoncé « une grande réflexion » sur l’audiovisuel public en 2018. France Télévisions et Radio France sont structurées « sur le monde d’avant » a-t-il analysé, constatant que « les jeunes regardent de moins en moins la télé linéaire, ils la regardent sur le smartphone, la tablette ». Radios et télévisions publiques devront donc s’adapter aux nouveaux usages nés du numérique et repenser leurs missions.

Et puis, par l’intermédiaire de RTL cette fois, Emmanuel Macron a également répondu aux « esprits chagrins » qui ont critiqué son séjour près du château de Chambord.

« J’ai fait comme beaucoup de familles françaises qui ont à gérer les belles-familles (…) On a fêté Noël avant l’heure et j’avais choisi de le faire un peu à l’écart de Paris ». L’Élysée a précisé qu’Emmanuel Macron avait financé cet hébergement sur ses « deniers propres ».

Emmanuel Macron et Gérard Collomb veulent expulser davantage


C’est ce qu’affirmait hier le Journal du Dimanche. Le JDD a dévoilé ce que pourrait être la future loi « asile – immigration », préparée par le ministre de l’Intérieur. Le texte s’annonce plutôt répressif.

Il s’agit d’abord d’allonger de 45 à 90 jours la durée légale de rétention dans les centres de ­rétention administrative (CRA). L’Intérieur entend ainsi augmenter le nombre de places en CRA de 1.300 aujourd’hui à 1.700. Par ailleurs, une récente circulaire signée Gerard Collomb incite les préfets à augmenter fortement leurs objectifs chiffrés d’expulsions.


À Millas, les circonstances autour de l’accident entre un car scolaire et un train, faisant 5 morts, n’ont pas encore été éclaircies


Les différents témoignages s’opposent sur la position des barrières du passage à niveaux. La conductrice du car a affirmé aux enquêteurs qu’elle l’avait franchi alors que les barrières étaient levées et que les feux rouges clignotants étaient éteints. Les enfants et le conducteur du bus qui suivait disent la même chose.

Ce matin, les cours vont reprendre dans le collège des 5 victimes. Le pronostic vital de 6 enfants reste engagé.

Une nouvelle vignette va-t-elle bientôt orner le pare-brise de votre voiture ? C’est ce que croit savoir Le Parisien, ce matin


Les automobilistes de 35 ans et plus se souviennent forcément de la vignette créée en 1957 pour financer les retraites. Vignette annuelle supprimée en 2000 pour les particuliers et en 2006 pour les professionnels. Depuis, il y a eu la vignette Crit’Air lancée en 2016 pour signaler le degré de pollution des véhicules et peut-être bientôt faudra-t-il payer une vignette anti-nids-de-poule pour financer la réfection des routes.

Le Parisien affirme que la piste est sérieusement envisagée par les experts missionnés par Elisabeth Borne, la ministre des Transports. Cette vignette coûterait entre 75 et 125 € par véhicule. Autres solutions : augmenter la taxe sur l’essence, facturer au kilomètre la circulation des camions comme des voitures, pourquoi pas en utilisant la géolocalisation ou encore un « cocktail de toutes ces mesures ».

C’est Miss Nord-Pas-de-Calais, Maëva Coucke, qui a été élue Miss France 2018


C’est la 3e fois en 4 ans que la couronne revient à la candidate du Nord-Pas-de-Calais, après les victoires de Camille Cerf en 2015 et d’Iris Mittenaere en 2016.

Maëva Coucke a 23 ans, elle est étudiante en première année de droit. Elle mesure 1m73 et elle a reconnu très vite qu’elle n’était pas une vraie rousse, ce que les spécialistes auront constaté au premier coup d’oeil.

Bon lundi à toutes et à tous !

Source: bvoltaire.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal