Peuple de France: Aveyron: Chronique de l’ensauvagement de la France

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

vendredi 29 décembre 2017

Aveyron: Chronique de l’ensauvagement de la France

Illustration.

Tandis que nos médias nous abreuvent de bêtisiers pour faire rire le Français lambda, bêtisiers tous plus ou moins débiles les uns que les autres, ils font silence sur des saloperies qui ont des conséquences autrement plus importantes.


Les auteurs de ces « bêtises », sont forcément des gamins issus de banlieues difficiles. Des victimes de la société injuste, raciste, aux relents colonialistes, nauséabonds, qui les laisse à l’abandon, sans argent, sans soutien, sans cadeau de Noël, et bla,bla… 

Ambulance volée et retrouvée hors d’usage à Millau , agressions violentes à Decazeville : les pompiers de l’Aveyron ont vécu une nuit de Noël compliquée et ont porté plainte après une série d’événements inacceptables alors qu’ils étaient en mission. (Source)

C’est beau les faits rapportés par nos journalistes ! Notez le « une nuit compliquée ». Des gamins ont décidé de jouer aux pompiers avec un vrai camion, un vrai volant, et de vraies roues et surtout, de vrais médicaments et autres possibilités de s’envoyer en l’air, sans compter la revente pour d’autres défavorisés, voire déséquilibrés.

Au moment de redescendre de l’appartement et d’évacuer la victime vers l’hôpital, les pompiers ont eu la mauvaise surprise de ne pas retrouver leur véhicule en bas de l’immeuble. Après avoir pris soin d’appeler du renfort pourprendre en charge la personne âgée, ils sont partis à pied à la recherche de l’engin dans les rues voisines.

Bref, tout va bien dans ce pays qui se prépare à une prochaine Saint-Sylvestre brûlante comme d’habitude, dans les quartiers « déshérités », et à de nouveaux records d’incendies de voitures, de nouvelles agressions de policiers, et surtout de pompiers qui viendront faire le boulot. Un boulot dont les journalistes de la bien pensance, éviteront de parler pour ne pas gâcher la fête et qui redoubleront de bêtisiers pour faire rire le bon peuple et surtout pour le lobotomiser.

Mais rassurez-vous braves gens, la réaction des autorités ne s’est pas fait attendre et la célérité de celles-ci a été rapide. Le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de l’Aveyron a déposé plainte pour ce vol et condamne avec une grande fermeté ces atteintes aux personnels et au matériel qui affectent le niveau de sécurité des citoyens. Il ne sera pas dit que rien n’a été fait et nous ne doutons pas un seul instant, du déclenchement d’une action policière de grande envergure, et d’un classement rapide à la verticale par le procureur. Non mais…

Suite et fin : des pompiers agressés à Decazeville. Ils avaient été appelés, dans le quartier de Fontvergnes pour un homme blessé à la tête après avoir fait une chute dans un escalier. En arrivant, un « jeune » de 37 ans, leur a fait la misère. Bilan, deux pompiers volontaires ont reçu des coups. Pour l’un, un coup de genou dans le bas-ventre, ce qui ne va pas l’aider pour rendre hommage à sa dame, et pour l’autre, un coup de pied dans l’abdomen.

Là aussi, les autorités du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDS) se sont montrées fermes ! Ils ont aidé les pompiers à déposer plainte.

L’agresseur a été interpellé par la police. Il a été placé en cellule de dégrisement après avoir été examiné au centre hospitalier. Entendu le lundi matin, il a ensuite été relâché et devra s’expliquer prochainement devant la justice. Notez au passage le « devra s’expliquer prochainement ». C’est sûr qu’à sa place, je serai terrorisé par cette épée de Damoclès judiciaire ! Bon, il est vrai que Damoclès, ce « jeune » ne doit pas trop savoir qui c’est !

Mais il n’y a pas que les pompiers. Des « adolescents», avaient décidé de fêter les vacances en saccageant leur collège. C’était le plus sûr moyen d’éviter la rentrée sans doute ! Ils ont saccagé des ordinateurs, des rétroprojecteurs, ont renversé du mobilier, cassé des armoires et du matériel pédagogique. Les dégâts se chiffreraient en milliers d’euros.

On notera au passage l’édulcoration des faits : « des adolescents » en remplacement des « jeunes ». Comme si la jeunesse appelait à la compréhension, à la compassion. C’est rien, ils sont jeunes, ils s’ennuient, la société ne fait rien pour eux et patati et patata…

L’un d’eux a tenté de frapper un policier à l’aide d’un marteau. Scolarisés dans le collège, ils étaient toujours en garde à vue ce samedi et le parquet des mineurs devra décider des suites judiciaires. On est mort de peur pour eux. La justice va statuer, elle va sévir, elle va dire son fait et probablement les libérer en les rappelant à la loi. Ouh c’est affreux, indigne, vite le MRAP, la LDH, la LICRA, SOS Racisme, le CRAN (mais seulement s’ils sont noirs !)

Je ne vous fais pas un dessin sur la suite de ces événements. Aucun parent ne sera sollicité. Tout juste pour leur dire que ce n’est pas bien. Aucun de ces délinquants ne sera jugé au niveau des dégâts commis. Les frais resteront à la charge des contribuables, et aucun prélèvement n’aura lieu sur les aides et autres allocations perçues par les parents.

Gérard Brazon pour ripostelaique.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Lire aussi