Peuple de France: Pression, reproches, manque de moyens: après deux tentatives desuicide, une policière parle

Alerte info

Flash info : Flash info

mardi 21 novembre 2017

Pression, reproches, manque de moyens: après deux tentatives desuicide, une policière parle

Un policier. Image d'illustration.
Un policier. Image d'illustration.



Aurélie [nom d'emprunt] s’est engagée dans la police à 19 ans, motivée, fière de sa mission. Compte tenu de la pression qu'elle subit dans le cadre de son travail depuis 26 ans, ce brigadier chef a tenté par deux fois de mettre fin à ses jours. La dernière fois, c'était au printemps. «Je pense que si je veux retrouver mon équilibre, je dois quitter la police», confie-t-elle aux journalistes de RT France venus l’interviewer chez elle. 

Aurélie explique la combinaison des raisons qui l'ont conduite à tenter de mettre fin à ses jours. «Depuis l’âge de 19 ans, je couvre des interventions extrêmement difficiles psychologiquement, j’ai vu de nombreuses personnes décéder, des choses vraiment terribles», explique-t-elle. «Toutes ces souffrances qu’on le veuille ou non [...] m’ont impactée», ajoute-t-elle. Pression, reproches permanents des supérieurs, opérations à haute tension composent son quotidien. 

Aux difficultés de la mission s'ajoute le contexte actuel du terrorisme et le changement de certaines lois, notamment en matière de légitime défense. Pour Aurélie, il y a pire : «un management déplorable, avec une quasi inexistence de l’aide aux policiers en difficulté psychologique». Elle évoque sa vie de famille, qui a pâti de sa profession astreignante «sans reconnaissance, ni de [ses] supérieurs, ni [...] de la population.» 

Et un jour, tout bascule. «Ce jour-là, j'ai compris que les demandes que je faisais à mes supérieurs de me recevoir pour entendre mon mal-être par rapport au harcèlement que je vivais, n’allaient pas être entendues», se souvient-elle. «Il y a un moment où vous vous demandez si vous servez encore à quelque chose. [...] Si c’est pas le moment de quitter la police ou parfois même de quitter la vie», ajoute-t-elle.

[...]
En savoir plus sur francais.rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Lire aussi