Peuple de France: Malgré les consignes de l'Elysée, Gérald Darmanin cumule toujours plusieurs mandats

Alerte info

Flash info : Flash info

jeudi 30 novembre 2017

Malgré les consignes de l'Elysée, Gérald Darmanin cumule toujours plusieurs mandats

Gérald Darmanin à L'assemblée nationale en 2016. Photo afp.com/Lionel Bonaventure
Gérald Darmanin à L'assemblée nationale en 2016. Photo afp.com/Lionel Bonaventure



Selon nos confrères de l'Obs, Gérald Darmanin, “contrairement à la consigne de l'Elysée, selon laquelle il aurait dû en démissionner “sous un mois” (…) publics a déjà attendu septembre, soit près de quatre mois, pour rendre son écharpe de maire de Tourcoing (…) mais pour ce qui est de la vice-présidence de la Métropole européenne de Lille (MEL), il ne s'est toujours pas décidé à l'abandonner”. 

L'hebdomadaire rappelle également que “depuis 2016 - et son départ de l'Assemblée nationale -, Gérald Darmanin, comme le révèle cette même déclaration, s'est bien mis aussi au cumul des indemnités : celles de maire jusqu'à septembre dernier, celles de vice-président et désormais simple conseiller dans la région des Hauts-de-France, celles de vice-président à la métropole lilloise, et enfin, depuis mai, celles de ministre”. Même si la loi, rappelle le journal, n'oblige pas un ministre au non-cumul des mandats, elle oblige cependant à plafonner les indemnités reçues “plus d'une demi fois le montant de l'indemnité parlementaire”. Or, comme l'a calculé l'hebdomadaire, Gérald Darmanin dépasser largement le montant légal autorisé...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.