Peuple de France: 13 novembre: des victimes des attentats dénoncent le mépris de Macron à leur égard

Alerte info

Flash info : Flash info

lundi 13 novembre 2017

13 novembre: des victimes des attentats dénoncent le mépris de Macron à leur égard

PRAY FOR PARIS - Hommage aux victimes de l'attentat du 13 novembre. Capture d'écran Youtube
 Capture d'écran Youtube

En France, deux ans après les attentats du Bataclan, des terrasses parisiennes et du Stade de France, les survivants craignent d'être oubliés. Des associations de victimes regrettent une attention insuffisante des pouvoirs publics à leur égard. 


"Je refuse de saluer Emmanuel Macron": voici comment Michael Dias commence sa lettre ouverte. Il est fils de l'une des premières victimes, tuée par un kamikaze le 13 novembre aux abords du stade de France. Dans ce texte véhément, publié par le site du Huffington Post,Michael Dias dénonce le mépris d'Emmanuel Macron pour les victimes. Il regrette également une stratégie de la banalisation du terrorisme.

Il est vrai que le président français a prévu une commémoration sobre ce lundi. Il ne fait pas de discours, n'inaugure pas de monument. Il a simplement prévu de se recueillir en comité restreint, sur le lieu des attaques.

[...]

En savoir plus sur rtbf.be

1 commentaire:

  1. on parle d'argent là et de question tabou pour les états occidentaux combien coûte l'immigration et le terrorisme .

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Lire aussi