Alerte info

Flash info : Deux soldats français tués et un autre blessé dans l'explosion d'une mine artisanale, au MaliFlash info

jeudi 15 février 2018

Français, arrêtez d’être des veaux et de vous faire manipuler par les médias !


Français, on vous propose des sondages et vous répondez sans même prendre le soin de lire le texte et, ensuite, on annonce un résultat qui ne correspond plus du tout aux réponses que vous avez données.



Ne donnez pas raison à De Gaulle qui estimait que vous étiez une majorité de « veaux » !

Ainsi le dernier sondage, concernant l’islam en France, donne le résultat suivant : « 56% des français jugent l’islam compatible avec les valeurs françaises ! »

C’est faux, vous vous êtes, une fois de plus, laissés manipuler car la question était : « Si l’islam accepte de se soumettre aux lois de la république laïque, pensez-vous qu’il soit compatible avec les valeurs françaises ? »

Ce texte était sciemment et uniquement destiné à influencer votre vote.

D’ailleurs sa rédaction exacte aurait dû être : « Pensez-vous qu’il serait alors compatible avec les valeurs françaises » et non pas « Qu’il soit compatible… »

Et votre réponse, à ce sondage concernant la compatibilité de l’islam de France avec nos valeurs laïques et républicaines, est devenue : « 56% des français jugent l’islam compatible avec les valeurs françaises ! », alors que vous pensez sincèrement avoir répondu « OUI, si l’islam se soumet aux valeurs françaises », à cette seule condition seulement, n’est-ce pas ?

Et l’on vous affirme, suite au résultat de ce sondage, que la situation de l’islam en France a totalement évolué dans le bon sens puisque, le 09 septembre 2016, lors d’un sondage identique, la réponse avait été de 56% CONTRE un islam compatible avec les valeurs laïques et républicaines françaises.

Les citoyens français ont de moins en moins confiance dans vos instituts de sondage, vous le savez, vous le constatez lors de chaque nouvelle élection, et ce n’est pas en les trompant délibérément que votre image s’améliorera, bien au contraire.

Ayez au moins l’honnêteté intellectuelle de poser les bonnes questions et, surtout, de diffuser les résultats aux questions posées et non pas de les rédiger afin qu’ils correspondent aux exigences de « ceux » qui vous rémunèrent.

Manuel Gomez pour dreuz.info

Aucun commentaire:

Lire aussi