Alerte info

Flash info : Deux soldats français tués et un autre blessé dans l'explosion d'une mine artisanale, au MaliFlash info

samedi 3 février 2018

Sondage: 70 % des Français ne font pas confiance à Macron pour améliorer leur pouvoir d'achat


Près d'un Français sur deux pense que les mesures du gouvernement (CSG, cotisations, taxe d'habitation) vont réduire leur pouvoir d'achat, selon un sondage Elabe pour « Les Echos ». Et plus d'un sur deux (58 %) considère que la politique menée va dégrader leur situation financière personnelle.


Selon un sondage Elabe pour « Les Echos », Radio classique et l'Institut Montaigne, 70 % des Français ne font pas confiance à Emmanuel Macron et à son gouvernement pour améliorer leur pouvoir d'achat.

44 % des Français affirment se restreindre ou ne pas avoir de revenus suffisants. Et aux questions ouvertes sur leur perception de la situation, ils répondent par le « sentiment que tout augmente », poursuit-il, citant pêle-mêle « la hausse de la CSG, du tabac, des carburants, des factures, des prix, du gaz. »

Interrogés sur la conjugaison de la hausse de la CSG à la baisse des cotisations sociales et à la suppression de la taxe d'habitation, seulement 14 % des Français pensent qu'elles vont augmenter leur pouvoir d'achat alors que près d'un sur deux (48 %) pense qu'elles vont le réduire et 37 % qu'elles ne vont pas avoir d'effet.

Sans surprise avec la hausse de la CSG, ce sont les seniors les plus nombreux à exprimer une perte de pouvoir d'achat, à 78 %. Les catégories populaires sont plus nombreuses à penser que ces mesures n'auront pas d'effet (47 %). Les classes moyennes, elles, qui « avec la suppression de la taxe d'habitation avaient en partie basculé en faveur du candidat Macron », rappelle Bernard Sananès, jugent avant tout que les mesures du gouvernement vont réduire leur pouvoir d'achat (46 %). In fine, c'est aussi ce que pensent l'ensemble des électorats, y compris, et c'est embêtant pour le chef de l'Etat, ses électeurs du premier tour (45 %).

[...]

En savoir plus sur lesechos.fr


Aucun commentaire:

Lire aussi