Alerte info

Flash info : Deux soldats français tués et un autre blessé dans l'explosion d'une mine artisanale, au MaliFlash info

mardi 6 février 2018

Quand un SDF ne reconnaît pas Edouard Philippe : «N'importe quoi. Montrez-moi votre carte !»

Photo : Compte Twitter @EPhilippePM

En maraude avec le Samu social, le chef du gouvernement est allé à la rencontre de personnes vivant dans la rue, à Paris, en cette période de grand froid. L'un d'eux n'a pas cru Edouard Philippe lorsqu'il lui a annoncé sa fonction...



Boulevard de l'Hôpital dans le XIIIe arrondissement, le soir du 5 février. Au coin d'une rue, deux SDF mal en point sont installés sur une bouche d'aération, deux compagnons d'infortune debout à leurs côtés. Ils pestent contre «la neige, le froid, la flotte» qui tombe depuis la matinée sur les trottoirs de la capitale.

L'équipe du Samu social, vêtements beiges et chasubles bleues, est accompagnée d'un petit aréopage : le Premier ministre Edouard Philippe, le ministre de la Cohésion des Territoires Jacques Mézard, une poignée de conseillers et d'officiers en civil.


Le dialogue tourne un peu court avec les deux SDF allongés, passablement ivres, la voix rauque et épuisée. «Mais vous Monsieur, vous êtes qui ?», s'impatiente alors Patrice, debout avec un manteau rouge. «Je suis le Premier ministre», répond Edouard Philippe. «Non! Je vous crois pas... Montrez-moi votre carte ! T'es Premier ministre ? N'importe quoi», lance-t-il, incrédule.

Patrice raconte sa galère, l'hôtel à deux pas où il loge qui lui coûte «700 euros, avec mes 800 euros de pension», la banque qui refuse sa carte d'identité «alors qu'elles ont toutes été prolongées de cinq ans», la rue qui le guette. L'équipe du Samu social essaie, elle, de convaincre les deux SDF ivres de ne pas passer la nuit dehors sur leur matelas de fortune : «On les connaît. L'un des deux, quatre fois sur cinq il accepte».

Néanmoins, ce soir encore, malgré l'activation du plan grand froid en Ile-de-France, on a dû refuser du monde au 115, comme l'a constaté le Premier ministre un peu plus tôt au central téléphonique du Samu social à Ivry-sur-Seine.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

1 commentaire:

Anonyme a dit…

a marqué dans les annales de la ré-publique ,mais hélas le prince william a déjà fait cette expérience il a même passé la night avec les sdf londonien bien évidemment accompagné d'une escouade du spécial air service , faut pas non pousser.

Lire aussi