Alerte info

Flash info : RUSSIE : Au moins 5 morts et plusieurs blessés dans une fusillade à la sortie de la messe d'une église orthodoxe à Kizliar. Le tireur a été abattu après avoir crié "Allahu Akbar" (médias locaux)Flash info

mardi 13 février 2018

Brice Hortefeux : «Il faut assumer toute notre histoire»

Brice Hortefeux sur LCI. Image d'archive.

Après les allusions à Charles Maurras repérées par certains médias dans un discours de Laurent Wauquiez, son conseiller Brice Hortefeux est monté au créneau pour défendre son écurie et rappeler quelques valeurs des Républicains. A droite toute !



«On assume notre histoire. On ne se cache pas», a déclaré le 12 février Brice Hortefeux, conseiller de Laurent Wauquiez, interrogé sur d'éventuelles références à Charles Maurras dans un récent discours du président des Républicains (LR).

Brice Hortefeux était interrogé sur LCI, qui voyait une allusion à une expression connue (opposition du «pays légal» au «pays réel») du journaliste et écrivain de droite (1868-1952) dans une déclaration de Laurent Wauquiez («le pays réel a parlé») employée après la victoire de deux candidats LR lors d'élections législatives partielles. «La France n'est pas une page blanche. C'est une histoire. Et il faut assumer toute cette histoire. Il faut assumer toute notre histoire», a répondu Brice Hortefeux. «On assume notre histoire. On ne se cache pas. On ne la gomme pas. On assume», a-t-il insisté, sans démentir la référence à Maurras.

«Laurent Wauquiez a la conviction que pour réussir, pour être utile à notre pays, il faut que nous reconstruisions une droite qui soit à la fois forte, c'est-à-dire qui sache faire respecter l'autorité de l'Etat, très exactement l'inverse de ce que le gouvernement a montré comme exemple sur Notre-Dame-des-Landes, une droite qui soit populaire, qui soit offensive sur les questions de sécurité, de justice, d'immigration», a expliqué le vice-président d'Auvergne-Rhône-Alpes.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Aucun commentaire:

Lire aussi