Partagez sur Twitter

samedi 6 janvier 2018

Des centaines de milliers d’euros gaspillés dans les vœux des élus !


Chaque année, c'est le même rituel : pendant un mois, l'administration va tourner au ralenti pour honorer la tradition des vœux au personnel, des vœux aux élus, des vœux aux collectivités, des vœux aux conseils de quartiers, des vœux aux associations...



Tous les édiles tiennent absolument à avoir leur place sur la photo et réciter un petit discours devant leurs électeurs… Mais, tout cela a un coût pour les contribuables !


En 2016, les vœux de Christian Estrosi au personnel de la mairie de Nice avaient coûté 395 000 euros.

En 2013, ceux de Jean-Marc Ayrault au personnel de Matignon avaient coûté 45 000 euros.

Selon le lanceur d’alerte Christophe Grébert, les cartes de vœux de la maire de Puteaux (Hauts-de-Seine) coûteront 100 000 euros cette année.

La ville de Fougères (Ille-et-Vilaine) organisera deux cérémonies pour un coût estimé à 5 800 euros.

À Charleville-Mézières (Ardennes), les vœux en plein air coûteront 7 500 euros.

La plupart des collectivités refusent de communiquer le coût exact de ces cérémonies… Les montants resteront biens cachés.

Plus vertueuses, certaines communes ont décidé d’arrêter les frais et ne dilapideront pas l’argent public dans l’achat de petits fours.

Pour Contribuables Associés, il est inacceptable d’augmenter les impôts locaux et de sabrer le champagne dans de coûteuses cérémonies de vœux.

L’argent public, c’est notre argent : chaque euro dépensé doit être un euro utile.

En ce début d’année, souhaitons que les élus prennent la bonne résolution d’arrêter de jeter l’argent public à la poubelle.

Aucun commentaire:

Partagez l'article sur Twitter