Alerte info

Flash info : RUSSIE : Au moins 5 morts et plusieurs blessés dans une fusillade à la sortie de la messe d'une église orthodoxe à Kizliar. Le tireur a été abattu après avoir crié "Allahu Akbar" (médias locaux)Flash info

mardi 30 janvier 2018

Quand Macron rendait “hommage à Théo” et dénonçait “les violences policières”

Emmanuel Macron.


Le candidat d’En Marche à la présidentielle avait dénoncé, en février dernier, “les violences policières” à l’endroit du jeune homme.




La vidéo de l’arrestation de Théo L., à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, révélée par Europe 1 ce lundi, semble mettre à mal la version du jeune homme, qui accuse les policiers de lui avoir « volontairement » enfoncé une matraque dans les fesses et dénonce même un « acte de torture », alors qu’il refusait d’obtempérer et résistait à un contrôle d’identité.

Le 8 février 2017, six jours après l’interpellation controversée et malgré les zones d’ombre persistantes et la défense des policiers mis en cause, Emmanuel Macron n’hésitait pourtant pas à critiquer ouvertement les forces de l’ordre et à prendre le parti de Théo L.


« Les violences policières qui ont eu cours il y a deux jours à Aulnay-sous-Bois nous rappellent à cette exigence absolue, affirmait alors l’impétrant d’En Marche, dans un billet publié sur Facebook. Les enquêtes en cours diront précisément comment il faut qualifier juridiquement ces faits. Mais comment ne pas être choqué par ce qui est arrivé à Théo ? »

« Parce qu’à Aulnay, c’est la force illégitime de l’Etat qui a eu cours et la dignité d’un jeune garçon, d’une famille et d’un quartier, qui a été mise en cause, poursuivait le candidat à la présidentielle. Je tiens à rendre hommage à Théo et à son entourage. Alors que tout semble les pousser vers la haine et la révolte, ils font preuve d’un formidable sang-froid. »



[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

Aucun commentaire:

Lire aussi