Partagez sur Twitter

mardi 26 décembre 2017

Le pape François compare Marie et Joseph à des migrants

Le pape François

Jésus est né à Bethléem, « une terre où il n'y avait pas de place » pour ses parents en fuite, a-t-il ajouté, rappelant que Dieu donne à tous « un document de citoyenneté ».



Lors de son homélie de veillée de Noël, dimanche, le pape François a demandé aux 1,3 milliard de catholiques du monde entier de ne pas ignorer le drame des migrants souvent « expulsés de leurs terres » par des dirigeants prêts à « verser du sang innocent » tout en appelant à « l’hospitalité ».

Depuis le Vatican, le souverain pontife argentin, petit-fils de migrants italiens, a même osé comparer la situation des migrants à celle de Marie et Joseph, en rappelant que selon l'Évangile tous les deux étaient en fuite en raison d'un décret romain.

« Marie et Joseph, qui n'avaient pas de place, ont été les premiers à qui Dieu a donné des papiers d'identité. Dieu qui est pauvreté et humilité nous montre que le vrai pouvoir et la liberté authentique se dévoilent en assistant et honorant les faibles et les fragiles », a insisté le pape François.

« Dans les pas de Joseph et de Marie, se cachent de nombreux pas. Nous voyons les traces de familles entières, qui, aujourd'hui, se voient obligées de partir », a poursuivi le pape, devant une dizaine de milliers de fidèles rassemblés dans la basilique Saint-Pierre de Rome. « Nous voyons les traces de millions de personnes qui ne choisissent pas de s'en aller mais qui sont obligées de se séparer de leurs proches, sont expulsées de leur terre », a-t-il ajouté.

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

2 commentaires:

coco a dit…

franchement ce pape est de pire en pire !!!! joseph et marie n'étaient pas des migrants, ils étaient dans leur pays !!!!! il nous casse les pieds avec les migrants dont il ne connaît pas la problématique

Anonyme a dit…

dans son immense bonté dieu a donné a la homme un cerveau capable de réfléchir et de comprendre le monde qui l'entoure et qui sait donner un jugement.

Partagez l'article sur Twitter