Alerte info

Flash info : Deux soldats français tués et un autre blessé dans l'explosion d'une mine artisanale, au MaliFlash info

samedi 16 décembre 2017

Lunel: La mairie envoie la police déloger une association apportant des repas aux SDF

Je ne vais pas faire de la démagogie à 2 balles, c’est pas trop mon style, seulement plus les nouvelles passent et plus en les apprenant on tombe de sa chaise. J’en ai lu, j’en ai vu, j’en ai entendu et malgré de fortes énormités je suis toujours surpris par la connerie qui s’installe ici en France, chez nous, sur nos terres.


Notre problème c’est qu’on est intransigeant, souvent dur même, face à ceux, forcément des locaux, ayant le malheur d’être faibles. Ils n’ont pas les moyens de se défendre par conséquent l’Etat, les collectivités, l’administration tape dur, très dur, dépassant souvent l’injustice. Mais lorsqu’arrive le colon, l’envahisseur étranger telle une tortue on rentre la tête sous la carapace, on ne voit rien, on n’entend rien, et on ne sait rien. C’est devenu notre maxime. Comprenez la fameuse paix sociale ne doit surtout pas être brisée. On s’écrase donc, on baisse, on prend nos couilles et on les jette, notre nouvelle mentalité à l’œuvre.

Je vais forcément faire un parallèle, vous me connaissez, ainsi l’histoire se passe à Lunel dans l’Hérault, où la mairie centrale se sentant pousser des testicules pour ne pas être triviale, se permet d’envoyer sa police municipale pour virer une association venant en aide aux SDF sous prétexte qu’elle n’a pas fait la demande d’autorisation d’occupation du domaine public. Le préfet lui-même s’offusque de la décision du maire : « « Bel élan de solidarité de la part de l’association Le Partage du coeur. Triste réaction du Maire qui envoie la police sur le parvis de l’église Notre-Dame-du-Lac pour déloger les bénévoles ». »

C’est tellement facile, ces gens ne protestent pas, où lorsqu’ils le font c’est avec une forme de courtoisie mais ça ne va jamais plus loin. Evidemment.

Au contraire lorsque les gauchistes apportent, avec le vacarme qui va avec, pitance et boissons aux chances pour la France venant de l’immigration, on n’entend pas, ni ne voyons la Mairie de Toulouse s’y opposer. Non c’est tapis rouge même.

Je n’aime pas ce 2 poids, 2 mesures qui de bien entendu ne s’applique qu’aux mêmes. Les nôtres contres les autres. Triste réalité.

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr
 

Aucun commentaire:

Lire aussi