Partagez sur Twitter

vendredi 29 décembre 2017

Anne Hidalgo rend hommage au héros sanguinaire de la dictature cubaine Che Guevara

À travers une exposition à la mairie de Paris, l’édile socialiste célèbre « une figure de la révolution devenue une icône militante et romantique ».



Anne Hidalgo ose tout, c’est même à ça qu’on la reconnait.
Après avoir déboursé la somme astronomique de 86 millions d’euros pour le futur musée Pinault, qui accueillera une partie des collections d'art contemporain du milliardaire, 30e homme le plus riche du monde avec une fortune estimée à 26,3 milliards de dollars, la maire de Paris célèbre Che Guevara, le révolutionnaire communiste de la dictature cubaine, dit le « petit boucher de la Cabaña ».

« Avec l'exposition Le CHE à Paris, la capitale rend hommage à une figure de la révolution devenue une icône militante et romantique. A découvrir gratuitement à l'Hôtel de Ville de #Paris », a louangé l’édile socialiste, jeudi sur Twitter, dans un message agrémenté d’un symbolique « poing serré ». L’exposition se tient du 20 décembre au 17 février 2018.





Au-delà de l’habituelle propagande révisionniste, propagée par l’extrême gauche, Ernesto Guevara de la Serna, né le 14 juin 1928 à Rosario en Argentine et exécuté le 9 octobre 1967 à La Higuera en Bolivie, fut surtout un révolutionnaire sanguinaire et stalinien fanatique. Ce fils de bourgeois « assoiffé de sang », qui n’a jamais eu les diplômes pour pratiquer la médecine, a d’ailleurs assassiné lui-même d'une balle dans la tête des « traîtres » à la révolution.

Nommé commandant de la prison de la Cabaña par Fidel Castro, le « petit boucher » assistait ainsi, cigare aux lèvres, aux exécutions des prisonniers politiques, parfois devant femmes et enfants. Comble de la cruauté, il exigeait de faire passer les familles devant le mur ensanglanté. Au total, 200 condamnations à mort lui sont directement imputables. « Nous avons fusillé, nous fusillons et nous continuerons de fusiller tant qu'il le faudra », clamait-il, en 1964, à l’Onu.

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

2 commentaires:

coco a dit…

ça fait un moment que je dis, et je ne suis pas la seule, que cette femme est folle à lier !!! à quand des hommages pour les djihadistes qui rentrent chez nous pour tuer ?

Anonyme a dit…

je la vois très bien dans un bordel a cuba .

Partagez l'article sur Twitter