Partagez sur Twitter

dimanche 19 novembre 2017

Un retraité soupçonné d'avoir tué un cambrioleur, écroué pour «homicide volontaire»

Un retraité soupçonné d'avoir tué un cambrioleur, écroué pour «homicide volontaire»


Le suspect, âgé de 63 ans, a ouvert le feu, dans la nuit de mardi à mercredi, sur deux voleurs qui tentaient de cambrioler sa grange. Parvenant à prendre la fuite, l'un d'eux, blessé au thorax, est mort avant l'arrivée du Samu. L'autre a été blessé à la jambe.


Un sexagénaire soupçonné d'avoir tué un cambrioleur et blessé un deuxième dans les Deux-Sèvres a été mis en examen vendredi pour «homicide volontaire» et «tentative d'homicide volontaire», et écroué, a-t-on appris auprès du parquet de Poitiers. 

Le suspect, âgé de 63 ans, est soupçonné d'avoir ouvert le feu, dans la nuit de mardi à mercredi, sur deux voleurs qui tentaient de cambrioler sa grange, située de l'autre côté de la rue par rapport à son domicile de Vançais.

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr

2 commentaires:

kanopus a dit…

Il n'est pas bon de défendre ses biens et d'être français dans ce pays où sévissent
les pleutres politiques ! Si nous ajoutons la chasse aux chrétiens et aux juifs..., chacun
pourra comprendre le ressentiment envers cette parodie de justice et nos dits responsables
de cet exécutif qui n'en a même plus le nom, ni l'autorité, et encore moins la conscience
des réalités du terrain !

sabine a dit…

Hélas vous avez mille fois raison.ils ont la lâcheté de ne pas protéger ni les biens ni les personnes vulnérables c'est simplement un manquement aux devoirs de notre démocratie bafouée sur l'autel des seuls intérêts financiers des plus riches qui eux peuvent se protéger !

Partagez l'article sur Twitter