Partagez sur Twitter

lundi 27 novembre 2017

Un identitaire poursuivi, 14 antifas relâchés après la manifestationinterdite à Paris

Un identitaire poursuivi, 14 antifas relâchés après la manifestation interdite à Paris


Après la manifestation identitaire interdite, un membre du groupe anti-immigration et des militants de gauche ont été interpellés à Paris. Seul le premier est poursuivi pour participation à un groupement en vue de commettre des violences.

Un homme, proche du groupe Génération identitaire, a été déféré le 26 novembre au parquet de Paris et sera convoqué devant le tribunal correctionnel pour participation à un groupement en vue de commettre des violences et pour port d'armes, selon une source judiciaire citée par l'AFP.

L'individu avait été arrêté le 25 novembre vers 15h, non loin du quartier initialement prévu pour la manifestation interdite de Génération identitaire, dans le XVe arrondissement de Paris.

Selon une source proche du dossier citée par l'AFP, une clé à molette, un gant coqué et des piles scotchées ensemble ont été saisis sur lui par les policiers.
Les antifas relâchés

Les 14 militants antifas qui avaient été interpellés le 26 novembre vers 19h, soupçonnés d'avoir formé un groupement en vue de commettre des violences, ont quant à eux tous été relâchés. Leurs gardes à vue ont été levées dans l'après-midi du 26 novembre.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

3 commentaires:

Vent d'Est, Vent d'Ouest a dit…

Solidarité avec l'identitaire !

Vent d'Est, Vent d'Ouest a dit…

Les salauds ont pour l'instant le vent en poupe : la police nous demande d'être solidaires à ses malheurs mais elle obéit aux ordres iniques. Comment lui faire confiance ? Et la justice, là-dedans ? Plutôt dehors !

nemesis a dit…

on ne peut à la fois être juge et partie .

Partagez l'article sur Twitter