Partagez sur Twitter

dimanche 26 novembre 2017

Montpellier : un mineur étranger insulte des militaires et menace des policiers

Des militaires de l’opération Sentinelle en patrouille. Illustration.
Des militaires de l’opération Sentinelle en patrouille. Illustration.



Un mineur étranger non accompagné de 17 ans fortement alcoolisé s’en est pris verbalement à plusieurs reprises à des policiers de la Sécurité publique dans l’hôtel de police de Montpellier, où il avait été, d’abord placé en cellule de dégrisement, puis en garde à vue, après son interpellation en fin de semaine à 14h40 pour avoir insulté copieusement les militaires de l’opération Sentinelle en patrouille dans la gare SNCF Saint-Roch.

Il a été ramené à l’hôtel de police pour une audition, avant d’être libéré. L’adjointe à la sécurité -ADS- de l’accueil du commissariat central a été outragée, avant d’être menacée de mort, alors qu’elle était venue chercher l’adolescent dans la geôle à 20h50, pour le remettre à deux éducateurs de la cellule d’urgence départementale qui gère l’hébergement de ces jeunes migrants. Du coup, le mineur a été de nouveau placé en garde à vue, sur les instructions du procureur de la République de Montpellier.

Pendant son audition, il a remis ça : il a outragé et menacé de mort les deux policiers de la brigade des mineurs de la sûreté départementale de l’Hérault qui ont déposé plainte, à l’instar de l’ADS de l’accueil. 

[...]

En savoir plus sur e-metropolitain.fr

1 commentaire:

colette a dit…

toujours les mêmes depuis qq temps qui mettent les villes bientôt à feu et à sang !!! à Nantes, un manif de 250 d'origine africaine ont fichu le bazar et lynchés des français, en les traitant de "sales putes de blancs" ! et la majorité étant dans l'illégalité car migrants ! on attend quoi en France ? qu'il y ait des meurtres massifs ?

Partagez l'article sur Twitter