Partagez sur Twitter

mercredi 29 novembre 2017

L’insécurité paralyse un lycée à Saint-Ouen

Lycée Marcel-Cachin à Saint-Ouen. Capture d'écran.
Lycée Marcel-Cachin à Saint-Ouen. Capture d'écran
.


Les enseignants font jouer leur droit de retrait depuis jeudi après plusieurs épisodes de violence. Ils réclament des surveillants supplémentaires.

Ces faits de violence se multiplient depuis plusieurs semaines au lycée, avec notamment un élève agressé au couteau début novembre.

De leur côté, les enseignants refusent de céder à la résignation et se mobilisent pour réclamer des moyens humains supplémentaires, soit trois surveillants et un CPE.

Yolande Deparis est la représentante des parents d’élèves du lycée Marcel-Cachin, à Saint-Ouen. Elle appelle à une prise de conscience urgente après les incidents violents. « Les élèves ne se rendent pas compte des conséquences de leurs actes : les tirs de mortier, les poubelles des toilettes incendiées. Qu’est-ce qu’on attend ? Qu’on dépose des fleurs sur la tombe d’un jeune ? », assène la mère de famille.

[...]

En savoir plus sur leparisien.fr

Aucun commentaire:

Partagez l'article sur Twitter